Finales de Coupe du monde à Omaha: quatre Suisses dans l’arène

Steve Guerdat tentera ces prochains jours un triplé historique en Coupe du monde, Martin Fuchs et Romain Duguet ont des ambitions aussi. En dressage, Marcela Krinke-Susmelj est la seule Suissesse.

Steve Guerdat et Bianca,Omaha,Coupe du monde, Steve Guerdat et Bianca ont passé la visite d'entrée à Omaha

Omaha accueille dès aujourd’hui les finales des Coupes du monde de saut et de dressage 2017. Deux ans après Las Vegas, un an après Göteborg, retour aux Etats-Unis d'Amérique! Le gouverneur du Nebraska se félicite de la venue de ces finales et de leur impact économique, qu'il estime carrément à 50 millions de dollars. Les 37 chevaux (24 de saut et 13 de dressage) venus depuis l’Europe sont arrivés dimanche déjà et ils sont bien installés. Ils ont depuis été rejoints par les cavaliers. Les Suisses ont dû faire des escales compliquées et patienter avant d’arriver à bon port. Et ce mercredi après-midi, une tornade menaçait les abords de la ville, mais les chevaux sont bien à l'abri. L’inspection vétérinaire a eu lieu ce matin, tous les Suisses ont passé. 

Les horaires TV


Jeudi débuteront les deux finales avec le Grand Prix de dressage à 14h (21h ici, à suivre sur FEI TV,) qui ne sert que pour l'ordre de passage dans le Libre, puis la chasse, l'épreuve de vitesse, à 19h (2h ici, à suivre sur FEI TV ou dès 8h30 le lendemain sur Equidia).Vendredi ce sera la seconde épreuve de saut, toujours  à 19h (2h, sur FEI TV, dès 9h00 samedi matin sur Equidia). Samedi, place à finale coupe du monde de dressage, qui se joue sur le Libre uniquement (dès 14h - 21 sur FEI TV et Equidia), puis dimanche les deux manches finales du saut d'obstacles (dès 14h - 21 h sur FEI TV et Equidia). Du grand sport en perspective!

Un sixième podium pour Steve Guerdat?

Victorieux des deux dernières finales, en 2015 avec Paille et en 2016 avec Corbinian, Steve Guerdat tentera cette fois sa chance avec Bianca, si brillante lors des étapes automnales (2e, 3e et 5e), et au repos depuis Londres jusqu'à Bois-le-Roi. Steve Guerdat a aussi pris la 2e place en 2012 et 2013 avec Nino, la 3e en 2007 avec Trésor et il a fini 9 de ses 10 finales dans le Top 10! Alors? On peut rêver d'un nouveau podium, voire d'un troisième sacre qui lui permettrait d'égaler le record de Meredith Michaels Beerbaum, Rodrigo Pessoa, Hugo Simon et Marcus Ehning. "Il y a beaucoup de favoris potentiels, mais je pars toujours dans l'idée de viser le podium et la victoire", dit le Jurassien.

Il y aura effectivement une sacrée concurrence, des favoris comme McLain Ward avec HH Azur, Laura Kraut et d'autres Américains, le leader du circuit européen Kevin Staut avec Rêveur de Hurtebise, Ludger Beerbaum avec Chiara, Grégory Wathelet, van Asten, van der Vleuten, Ehning, de Luca et tant d'autres... Et aussi les deux autres Suisses, Martin Fuchs, qui peut viser le podium avec Clooney ("Un Top 5 serait super, un Top 10 correct, moins décevant"), et Romain Duguet, qui ne mise pas sur Quorida de Treho, mais sur Twentytwo des Biches. Il vise un Top 8. Thomas Fuchs est là pour coacher les trois Suisses. Sabina Cartossi, la propriétaire de Corbinian et co-propriétaire de Clooney, Christiana Duguet et les grooms complètent la délégation, où manque hélas Andy Kistler, une jambe dans le plâtre (voir news).

Des absences en dressage...

Coup de théâtre à quelques jours de la finale de dressage, le tenant du titre Hans Peter Minderhoud ne s'alignera pas au départ, son Flirt de Lully CH s'étant légèrement blessé juste avant le vol. "Il n'était pas droit quand je l'ai marché avant de partir". Un coup dur pour le Néerlandais, mais aussi pour l'éleveur de Flirt, Jean-Jacques Fünfschilling, qui avait déjà son billet d'avion. "J'y vais du coup de façon plus décontractée, mais c'est dommage!", dira l'éleveur bâlois installé en terres fribourgeoises.
Quant à la cavalière allemande Jessica von Bredow-Werndl (enceinte de plus de quatre mois, mais motivée), sa jument Unee BB a été victime d'une crise de coliques à l'aéroport d'Amsterdam et la cavalière a préféré ne pas prendre le risque de l'emmener aux Etats-Unis. Elle était déjà arrivée aux Etats-Unis, mais elle a repris l'avion pour retrouver sa jument. 

Du coup, Isabell Werth sera plus favorite que jamais, elle qui a gagné les trois étapes disputées avec Weihegold (et deux autres). L'Américaine Laura Graves (Verdades) et le Britannique Carl Hester (Nip Tuck, pas en forme après le vol?) viseront d'abord le podium. La Suissesse Marcela Krinke Susmelj, 10e l'an passé avec Smeyers Molberg, vise à nouveau un Top 10. La propriétaire de Molberg, Irene Meyer, est du voyage aussi.

Alban Poudret

voir aussi sur www.omahaworldcup2017.com/


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Championnats romands élite et juniors – saut
Sion/VS

Coupe IENA des jeunes chevaux
Avenches/VD

Approbation des étalons, concours de juments et championnat des poulains
Haras national suisse à Avenches/VD

Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier