JEM 2014 : la Hollande championne du monde par équipe en saut d’obstacles, la France 2e et les Etats-Unis 3es. Steve Guerdat remonte dans les 30 meilleurs en individuel

podium par équipe des JEM podium par équipe des JEM

La finale des championnats du monde de saut d’obstacles par équipe a tenu toutes ses promesses aujourd’hui au stade d'Ornano à Caen. En tête avant cette ultime manche, la Hollande a réussi à maintenir son avance et décrocher le titre de champion du monde. Le scénario a été intense, palpitant… mondial!

La France, portée par un public très (trop?) présent, aurait pu faire douter les "Oranjes". Patrice Delaveau, 4e cavalier de l’équipe, a malheureusement commis une faute sur l’obstacle n°3, qui n’est pas tombé de l’épreuve, avec Orient Express. La médaille était assurée, mais la couleur du métal ne dépendait plus d’eux.

Tenants du titre, les Allemands pouvaient encore prétendre à garder leur dû lors de l’entrée en piste de Ludger Beerbaum et de Chiara. Pourtant, une faute en début de tour leur enlevait tous les espoirs et ils devaient compter sur une faute de Beezie Madden pour monter sur la 3e marche du podium. Une faute que l’Américaine, vainqueur de la finale Coupe du monde 2013, ne commit pas avec Cortes’C. L’Allemagne (Ludger Beerbaum, Christian Alhmann, Marcus Ehning et Daniel Deusser) termine au pied du podium pour 0,10 points et les Etats-Unis (Beezie Madden, Lucy Davis, Kent Farrington et MacLain Ward) sont en bronze.

Au moment de s'élancer, Gerco Schröder n’avait plus aucune pression, l’or étant assuré à son équipe. Jeroen Dubbeldam (Zenith) avait pourtant lancé l’équipe avec un total de 5 points et Maïkel van der Vleuten commettait aussi une faute avec Verdi. Le premier sans-faute hollandais est venu de Jur Vrieling et de Bubalu, pourtant à la peine hier. Une belle récompense pour cette équipe peut-être peu charismatique aux yeux de certains, mais très soudée et discrète.

La France s’est assurée sa médaille d’argent grâce aux sans-fautes de Pénélope Leprévost sur sa géniale Flora de Mariposa et de Kevin Staut avec Rêveur de Hurtebise. Simon Delestre avait fait 4 points en ouvreur avec Qlassic Bois Margot. On ne peut que se réjouir de cette médaille pour Philippe Guerdat, entraîneur des Bleus, qui s’est donné sans compter pour cette équipe.

Belle performance des Brésiliens qui ont pris la 5e place, très près des leaders puisqu’ils étaient à 0,23 pt du podium. Un sport difficile quand on pense que Marlon Modolo Zanotelli et Rodrigo Pessoa ont signé deux magnifiques doubles sans-faute, hier et aujourd’hui. Retrouvez ci-dessous la liste des résultats par équipe.

Steve Guerdat et Nino des Buissonnets Steve Guerdat et Nino des Buissonnets

Steve toujours dans le coup

La Suisse ne faisait plus partie des 10 meilleures nations, mais Jane Richard-Philips, Steve Guerdat et Paul Estermann couraient encore en individuel. Jane Richard-Philips a mis deux barres au sol dans le triple, abordé avec beaucoup de train sur Pablo de Virton, et Paul Estermann sortait de piste avec un score de 15 points (deux fautes et une volte) sur Eclipse.

Steve Guerdat a déroulé un parcours somptueux avec un Nino des Buissonnets concentré et combatif. Une aisance incroyable qui a fait remonter le couple à la 25e position individuelle. Il sera donc des 30 qui repartiront dans la finale de samedi. Il y aura encore deux manches à sauter avant de connaître les quatre meilleurs pour la tournante de dimanche.

Retrouvez le bilan des Suisse et des interviews dans le prochain Cavalier Romand.

Oriane Grandjean


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

National & championnats de Suisse de la relève
Chalet-à-Gobet/VD

Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier