«Journée de la jeunesse» et lobbying pour le sport équestre

Lors de sa dernière séance, le Comité de la Fédération Suisse des Sports Equestres s’est penché sur divers sujets d’actualité. Il a entre autres délibéré sur l’organisation d’une rencontre avec des parlementaires à l’occasion du festival équestre «Equus Helveticus» ainsi que sur le règlement d’une «Journée de la jeunesse» au plan suisse.

Comm. FSSE Zoom sur « Comm. FSSE » (touche ESC pour fermer)

A la demande des associations régionales, l’ancienne «Journée de la jeunesse OKV» doit dès 2018 être organisée sur le plan national. A cet effet, des adaptations du règlement existant de l’OKV ont été décidées au cours de plusieurs séances avec les responsables du dressage de toutes les associations régionales ainsi qu’avec Margret Dreier – représentante du directoire Dressage de la FSSE. La journée de la jeunesse est composée de quatre épreuves devant toutes être organisées dans le cadre d’une même manifestation.  

Le Comité salue ce projet déjà bien avancé et il attend des comités des associations régionales qu’ils continuent à apporter leur plein soutien. Le règlement est actuellement en cours d’élaboration et il sera soumis en août à la Commission des règlements pour un contrôle à titre consultatif. 

L’objectif consiste également à ce que les inscriptions pour cette nouvelle «Journée de la jeunesse» ainsi que les résultats des épreuves soient gérés en ligne dès 2018 par l’entremise du système d’engagements en ligne et du logiciel pour organisateurs «Rosson». Actuellement, les conditions sous lesquelles cela doit être réalisé sont en cours de clarification. Une proposition sur le sujet sera présentée à la Conférence des présidents du 21 août 2017.

Lobbying pour le cheval et le sport équestre en Suisse 
Dans le cadre du festival équestre «Equus Helveticus», la Fédération Suisse des Sports Equestres FSSE organisera le 17 septembre 2017, en collaboration avec les organisateurs de cette importante manifestation (FECH, FSFM, HNS, IENA), une rencontre avec des parlementaires afin que  les politiciens invités et leurs familles découvrent de près le cheval et le sport équestre. Des liens déjà existants doivent être entretenus et de nouveaux contacts en faveur du sport équestre et du cheval en général doivent être noués. Simultanément, les championnats suisses des chevaux de sport CH ainsi que l’approbation des étalons de la FECH, le National FN (Finales suisses de sport et d’élevage des franches-montagnes ainsi que diverses courses de chevaux auront lieu. 

Oui à la protection des animaux, mais avec du respect mutuel
En plus des sujets déjà décrits, le Comité a discuté de l’étude publiée il y a quelques semaines par la Protection suisse des animaux (PSA) et sur la manière d’agir de cette dernière suite à cette étude. Le Comité a été profondément déçu tout particulièrement par les prises de contact écrites avec des sponsors de manifestations équestres sans qu’il ait été mis au courant. La FSSE a toujours recherché le dialogue et elle condamne vivement ce courrier de la PSA aux sponsors. Néanmoins, si une collaboration coopérative reste l’objectif, le Comité souligne qu’elle ne peut en aucun cas être unilatérale à l’avenir et qu’une telle action ne doit en aucun cas se reproduire. Un courrier de protestation a donc été adressé à la PSA avec l’invitation à renoncer, à l’avenir, à de telles actions.

Ajustement du Règlement général (Blood Rule) 
Par ailleurs, le Comité a adapté la «Blood Rule» de la FEI  et l’a intégrée dans le Règlement Général. Désormais, ce passage doit être ancré dans le règlement de la FSSE de la manière suivante: «Si au cours d’une épreuve, le président du jury détecte des traces de sang sur un cheval, il est habilité à examiner immédiatement le cheval plus en détail. Si le saignement est à mettre sur le compte d’une action de l’athlète, la paire doit être disqualifiée. Cette décision est sans appel.»

Il est important de souligner que seul le sang qui coule suite à une quelconque action du cavalier entraîne une disqualification. La proposition du Comité est transmise à la Commission des règlements avant d’être retournée au Comité pour approbation.

Garantie et taxe d’annulation pour les manifestations internationales  
En outre, le Comité s’est prononcé pour une formulation claire sur la garantie financière devant être fournie par les manifestations internationales ainsi qu’en faveur d’une taxe d’annulation pour les manifestations internationales. Ces décisions figurent dans les directives pour l’élaboration du calendrier des manifestations de la FSSE pour l’année 2018 publiées dans le «Bulletin» Nr. 7. L’assemblée des membres pourra se prononcer cet automne sur le montant de cette taxe d’annulation dans le Règlement sur les taxes et les redevances.

Nouveau représentant de l’OrTra dans la CFA 
L’enseignant d’équitation Christian Willener a été élu à l’unanimité par le Comité pour succéder à Patrick Rüegg au sein de la Commission de la formation de base (CFB) de la FSSE. Enfin, le Comité a approuvé la prolongation du mandat du juge FEI Otto Knüsel ainsi que celui du juge national de Concours Complet Conrad Schär. Comm. FSSE

 


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier