Kür : on prend les mêmes, Isabell Werth, Sönke Rothenberger et Cathrine Dufour, et on recommence !

Même trio, et dans le même ordre que dans le Grand Prix Spécial.

Brillants, Isabell Werth et Weihegold remportent la Kür Zoom sur « Brillants, Isabell Werth et Weihegold remportent la Kür » (touche ESC pour fermer)
Brillants, Isabell Werth et Weihegold remportent la Kür

A quoi bon attribuer deux jeux de médailles en dressage ? On se pose chaque fois la question, mais aujourd’hui encore plus… On ne voyait pas qui pouvait venir bouger le trio du Grand Prix Spécial et on imaginait tout au plus possible une inversion de rôles entre la Reine Isabell et le Prince Sönke.

Sönke Rothenberger a certes fait trembler la Reine, mais celle-ci ne vacille pas. En entrant dans l’arène, enfin garnie pour le dressur (10'000 spectateurs environ), elle savait qu’elle devait sortir le grand jeu. Rothenberger Jr s’était permis une petite imprécision, elle ne pouvait pas, car Cosmo avait été très spectaculaire et même bluffant au trot. Weihegold OLD se montra à son meilleur niveau et Isabell Werth monta à la perfection un programme encore plus dense et difficile. 90,982% contre 90,614%.

Le bronze à nouveau pour Cathrine Dufour et son petit Atterupgaards Cassidy, qu’elle monte depuis les juniors. Nip Tuck s’est un peu mieux présenté que les jours précédents, mais Carl Hester, 4e, pouvait s’estimer heureux de devancer la Suédoise Therese Nilshagen, 5e. Reste que les Britanniques n’ont pas obtenu de médaille du week-end, sinon en para-dressage.

A. P.

L'Allemand Sönke Rothenberger, 2e avec Cosmo Zoom sur « L'Allemand Sönke Rothenberger, 2e avec Cosmo » (touche ESC pour fermer)
L'Allemand Sönke Rothenberger, 2e avec Cosmo


Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand