La FEI est désormais en « accord total » avec la Global Champions League, qui, dans la foulée, modifie sa formule…

Un communiqué de la FEI avait annoncé jeudi dernier que la bagarre était finie et le Global Champions Tour revoit du coup sa formule, son épreuve par équipe s'unissant en partie avec la qualificative pour le Grand Prix…

Global Champions League Global Champions League

On avait parlé de sanctions contre les cavaliers, puis contre les officiels (six mois), mais aujourd’hui, la Global Champions League et ses épreuves par équipe sensées jusqu’ici menacer les Coupes des Nations ne posent apparemment plus aucun problème à la Fédération équestre internationale (FEI), qui a retiré sa plainte. Et parle « d’accord total » dans son communiqué.

Plus de bagarre entre la FEI et le Global Champions Tour au sujet de la Champions League et de ses épreuves par équipe de sponsors ou de parrains (pour l’heure des noms de villes). Tout le monde semble content, si l’on en croit les communiqués publiés jeudi par la FEI d’une part, le Global de l’autre. Le président de la FEI Ingmar De Vos, Jan Tops et Frank McCourt, son partenaire américain, se félicitent tous de l’accord, un « Memorandum of understanding » signé entre les deux parties. Les officiels de la FEI engagés sur des concours de la Global Champions League ne seront plus sanctionnés (six mois). 

La Global Champions League est désormais une série approuvée par la FEI. « C’est un grand pas en-avant et cela interrompt une période d’incertitude pour les cavaliers, les organisateurs et les officiels FEI ». On parle même « d’accord total ». A se demander s’il y a jamais eu de véritable bagarre… 

Dans la foulée, ce week-end, le Global Champions Tour a annoncé de grosses modifications pour 2017, sensées inciter, pour ne pas dire plus, les cavaliers à disputer la Champions League, dont la seconde manche se confond avec la qualificative du Tour (et les individuels devront ouvrir les feux, ce qui n'est pas un avantage...). La Champions League comptera aussi pour les Rankings. Le Global fait un peu ce qu’il veut et il n’est de surcroit pas limité dans son système d’invitations (et autres pay-cards), contrairement à tous les autres concours, qui ont de nouvelles règles pour 2017. Lire à ce sujet l’excellent article de Julien Counet sur le site studforlife.

En revanche, bonne nouvelle, les quinze épreuves du Global Champions Tour ne se dérouleront plus sur trois tours, ce qui était beaucoup demander aux chevaux, mais sur un manche et un barrage. Reste un problème, la qualificative aurait lieu le même jour (samedi). Avec le même cheval ou non?

Alban Poudret


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier