Lettre d'Andy Kistler: Il se passe bien des choses dans le saut d’obstacles international: du bon et du surprenant, mais également du moins réjouissant

Steve Guerdat et Bianca Steve Guerdat et Bianca

Le CHI Genève approche au grand galop
25 cavalières et cavaliers suisses pourront participer au meilleur concours indoor du monde du week-end prochain. Il s’agit d’une grande chance pour nos compétiteurs et d’un must absolu pour vous de vous rendre à Genève. De plus, le grand moment d’émotion sera assuré par les adieux au cheval olympique Nino des Buissonnets.
Je me réjouis vivement de ce week-end à Genève et de pouvoir suivre ensuite en janvier le CSI Bâle ainsi que le concours Coupe du monde à Zurich. 
 
La Coupe du monde pour l’instant 
Qui l’aurait cru:  avec une seule possibilité de départ officielle et quelquefois une wildcard, deux cavaliers suisses sont presque à coup sûr qualifiés pour la finale à  Omaha (Nebraska, USA) fin mars/début avril, soit Steve Guerdat et Romain Duguet. Et Martin Fuchs est également sur la bonne voie pour y parvenir. Nous avons déjà enregistré de super résultats:  Steve avec Bianca (photo) – 4ème  à Oslo, 5ème à Helsinki et 2ème à Stuttgart. Romain avec Quorida de Treho: victoire à Helsinki et deuxième à Lyon. Martin avec Clooney: 3ème à Vérone et 4ème à Stuttgart.

Et ça continue cette semaine:  Jane Richard Philips et Pius Schwizer seront au départ à La Coruña (ESP). A Londres (GBR), on attend la participation de Steve Guerdat, et à Mechelen (BEL), celle de Martin Fuchs et, nous l’espérons, celle de Paul Estermann.

Prix des nations 2017
L’an prochain, une nouvelle formule entrera en vigueur pour les prix des nations : il n’y aura plus que 8 équipes et à nouveau 8 Prix des nations. Chaque équipe pourra disputer 6 Prix des nations et les quatre meilleurs résultats de ces six épreuves seront pris en compte pour le classement. Il se peut que tout cela devienne encore plus serré et que la décision ne dépende que très peu du classement. Nous avons d’ores et déjà pu choisir nos 6 CSIO. Il s’agit de La Baule (FRA), St-Gall (SUI), Rotterdam (NED), Falsterbo (SWE), Hickstead (GBR) et Dublin (IRL).

De plus, nous obtiendrons peut-être une possibilité supplémentaire de départ lors d’un autre Prix des nations de la division 2 et nous tenterons d’obtenir deux à trois possibilités de participation dans la division 2.  Nous sommes à nouveau invités à Aix-la-Chapelle et à Calgary, ainsi qu’aux Emirats Arabes Unis en février. Rien que les cinq concours 5* en Suisse, les championnats suisses et la finale du Top Ten avec ses qualifications assureront un programme plein et passionnant. Point culminant de la saison: les championnats d’Europe à Göteborg (SWE).

Modifications des règlements
La FEI parvient toujours à nous surprendre. Non seulement en décidant de modifier à notre grand regret le format des JO qui passera de quatre à trois cavaliers par équipe, mais également les championnats du monde et d’Europe qui enregistrent des modifications dans la division Europe – comme cité plus haut au niveau des Prix des nations.

Peut-être que ces modifications ne sont pas si mauvaises (excepté la modification en rapport avec les JO), mais on regrette le manque de communication corrélative de la FEI ainsi que le manque d’intégration du Riders Club, des chefs d’équipes et des fédérations au niveau de la prise de décision.
Lors du CM, la finale avec changement de cheval est abolie. Il y aura donc deux tours comptant pour le classement par équipe. Ensuite deux épreuves compteront pour la finale individuelle qui pourra se décider lors d’un barrage le cas échéant. De plus, les plus hauts obstacles mesureront désormais 1.65 m  au lieu des 1.60 m en vigueur jusqu’alors. Lors du CM, il n’y aura plus de barème C sachant qu’ici, le dernier mot n’a pas encore été dit, le Riders Club étant d’un autre avis. Par ailleurs, quelques petites modifications ont également été décidées pour les CE. 
 
Journée des cadres
Nous nous sommes réunis dernièrement lors de la journée des cadres. Et il est très réjouissant de constater qu’à une exception près, toutes les cavalières et tous les cavaliers étaient présents. Nous avons discuté de la saison qui s’est terminée et fixé les nouveaux objectifs pour 2017 sachant que les objectifs principaux sont les championnats d’Europe à Göteborg et la Coupe des Nations avec le maintien dans la ligue et la participation à la finale. En hiver, la Coupe du monde est pour nous la série de concours la plus importante et les qualifiés aspirent aux places de pointe lors de la finale.

Par ailleurs, les cavalières et les cavaliers feront à nouveau tout leur possible pour obtenir de beaux succès individuels et améliorer ainsi leurs places dans le classement mondial, améliorations qui sont très importantes pour obtenir les possibilités de départs nécessaires. Dans le nouveau classement de novembre, Steve Guerdat apparaît à nouveau dans le Top 10, ce qui est fantastique. Lors de la journée des cadres, la discussion s’est également portée sur les objectifs à plus long terme:  en 2018 les Jeux Equestres Mondiaux à Tryon (USA), en 2019 les championnats d’Europe à Rotterdam et en 2020 les prochains Jeux Olympiques à Tokyo. Nous voulons ensemble «nous améliorer constamment» à tous les niveaux et nous rapprocher toujours plus de l’élite mondiale.
Pour cela, nous comptons sur votre soutien – à commencer par ce week-end à Genève.

Sportivement vôtre

Andy Kistler
Chef d'équipe Saut Elite


Dans la même catégorie

Les tournées se poursuivent

Les tournées se poursuivent

17 février 2021    Saut

Martin Fuchs 2e du GP 5* de Wellington

Martin Fuchs 2e du GP 5* de Wellington

14 février 2021    Saut

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier