© FEI/Leanjo de Koster ECCO FEI World Championships 2022, Herning (DEN)Agria FEI Jumping World Championship 2022 - IndividualJannika Sprunger celebrating the victory of Henrik von Eckermann (SWE) and King Edward winning the gold medal © FEI/Leanjo de Koster Henrik von Eckermann et King Edward sont les nouveaux champions du monde. © FEI/Leanjo de Koster

Mondiaux de Herning : Henrik von Eckermann et son King sur le toit du monde !

Déjà sacrés vendredi par équipe et lors des derniers Jeux olympiques avec la Suède, Henrik von Eckermann et King Edward ont décroché leur premier titre individuel à l’occasion des Mondiaux de Herning.

Au terme d’une seconde manche pleine de suspense (la première n’avait quasiment pas relancé les dés avec quatorze sans-faute !), Henrik von Eckermann et son bien nommé King Edward sont devenus champions du monde. Le Suédois et son phénoménal petit alezan n’ont pas renversé une seule barre de la semaine et de cette finale pour devancer Jérôme Guery, en argent avec son tout bon Quel Homme de Hus. Le Belge et son fils de Quidam de Revel n’auront eux non plus pas commis la moindre faute sur ces cinq parcours de Louis Konickx. 

Comme à Tokyo, Maikel van der Vleuten complétait le podium avec Beauville Z. Ben Maher termine  quant à lui au pied du podium pour une faute de trop avec Faltic HB juste devant Marcus Ehning,  fort chanceux et auteur d’une belle remontada ce dimanche avec Stargold. Max Kühner (Elektric Blue), Simon Delestre (Cayman Jolly Jumper) et Nicola Philippaerts (Katanga vh Dingeshof) complétaient le top 8.

Martin Fuchs manque sa finale 

4e avant ces deux ultimes manches, Martin Fuchs était en lice pour une nouvelle médaille avec son gris Leone Jei. Las, le n°2 mondial fauta sur l’oxer n°4 en première manche, puis reversa les deux éléments du double de bidet n°10 lors du second tracé pour terminer son championnat au 11e rang. «Je suis très déçu, Leone a regardé les bidets.» commentait le Zurichois de 30 ans. 

Auteur d’un beau sans-faute en première manche avec Vancouver de Lanlore, Pius Schwizer est resté aux portes de la seconde manche (14e), mais se montrait une nouvelle fois ravi du parcours de l’étalon des Vorpe. 

Nous reviendrons sur ces Mondiaux de Herning – avec des portraits, des interviews, des analyses et des images exclusives – dans le n° de septembre. Elisa Oltra 


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier