Retrait du cadre Elite Saut: Fanny Queloz choisit également un avenir professionnel hors du sport de pointe

Fanny Queloz va reprendre, au côté de son frère, la direction de l’entreprise familiale – qui crée et fabrique des boîtiers de montres de toutes sortes pour des horlogers renommés.

Fanny Queloz Fanny Queloz

C’est pourquoi elle a décidé, tout comme Claudia Gisler avant elle, de quitter avec effet immédiat le cadre Elite, cette nouvelle charge professionnelle ne lui permettant plus de continuer à pratiquer le saut d’obstacles avec la même intensité. La cavalière de 26 ans a disputé plusieurs Prix des Nations de la deuxième division pour la Suisse, la dernière fois en été 2016 à Budapest. En 2016 par exemple, elle a également participé à Humlikon à la finale du top ten réunissant les meilleurs cavaliers de saut de Suisse où elle a terminé quatrième. 

«Fanny Queloz a toujours défendu les couleurs suisses avec fierté et joie lors de ses participations aux Prix des Nations. Nous lui présentons tous nos vœux de succès et beaucoup de plaisir dans l’accomplissement de sa nouvelle tâche», affirme le chef d’équipe  Andy Kistler.

Fanny Queloz met ses chevaux à disposition de quelques cavaliers, entre autres à celle du cavalier du cadre Romain Duguet. Dans l’immédiat, elle ne disputera plus de concours mais elle n’exclut pas de revenir plus tard au sport de compétition.

Comm.


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier