Steve Guerdat,No 1 mondial,Martin Fuchs Steve Guerdat portera à nouveau le brassard de No 1. Photo Nathalie Poudret

Saut: Steve Guerdat reprend la main, il est No 1

Le Jurassien est à nouveau en tête du classement mondial, devant son pote Martin Fuchs, No 1 en janvier. Bryan Balsiger, le 6e Suisse, est pour la première fois dans le Top 100.

Après un court règne d’un mois, Martin Fuchs cède les commandes du classement mondial à Steve Guerdat. C’est donc le 14e mois de leadership aux Longines rankings pour le Jurassien basé à Elgg/ZH, qui devient le cinquième cavalier avec la longévité la plus impressionnante, devant Christian Ahlmann, mais loin derrière Ludger Beerbaum (38 au total !).
Son fabuleux doublé bâlois permet au champion olympique de passer l’épaule, mais une seule victoire aurait même suffit puisqu’elle lui rapporte de fait 60 pts (130 pour la victoire, mais il efface automatiquement des 70 pts en trop !), seuls 30 classements (sur 97) étant comptabilisés - une très bonne règle, faite pour éviter de trop sauter! -. C’eût été toutefois beaucoup plus serré (14 pts au lieu de 74).

Le même duo en tête jusqu'à Vegas?

Martin Fuchs devra encore effacer une victoire en GP AA (150 pts) en février, mais il aura aussi des occasions de « scorer » souvent à Wellington, tandis que Steve Guerdat, qui est aussi leader du circuit européen de la Coupe du monde, monte à Bordeaux, mais fera l’impasse sur Göteborg pour préparer tous ses chevaux à Oliva. Un des deux Suisses mènera probablement la danse au moins jusqu’à la finale Coupe du monde de Las Vegas et ce duo ne devrait pas être rejoint d’ici là...
Plus de 400 pts ( !) séparent en effet les deux Suisses du 3e, Daniel Deusser, qui devance toujours Ben Maher, 4e (=) et Peder Fredricson, 5e (=). Seul autre changement dans le Top 10, le retour de Christian Ahlmann, 10e (+1), aux dépens d’Henrik von Eckermann, qui descend d’un coup au 16e rang (-6). Niels Bruynseels tombe lui au 20e rang (-4). A l’inverse, Julien Epaillard, 12e ex æquo (+8), Marcus Ehning, 18e (+4) et Denis Lynch, 24e (+12), progressent. 

Bryan Balsiger dans le Top 100
Du côté suisse, derrière les deux fabuleux leaders, Pius Schwizer est 37e (-5), Niklaus Rutschi 80e (+6), Beat Mändli 89e (-14) et Bryan Balsiger 97e (+19) et pour la première fois sous la barre des 100. Le jeune Neuchâtelois pourrait bien poursuivre sa progression, lui qui sautera à Bordeaux et à Göteborg.
Suivent Werner Muff, 146e (+25), Paul Estermann, 161e (+6), qui curieusement progresse alors qu’il ne sort plus depuis fin novembre, Janika Sprunger, 211e (-77), qui plonge et semble ne plus pouvoir compter sur King Edwards pour les JO, Alain Jufer, 226e (-8), Anthony Bourquard, 280e (-1), Barbara Schnieper, 281e ex. (+4), Elian Baumann, 281e ex. (-1), Edwin Smits, 305e (-3), Jane Richard Philips, 346e (+35), et Edouard Schmitz, 371e (+30), que ses classements de Genève et Liverpool avaient déjà fait grimper le mois passé. 
A. P.

 


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier