Aix-la-Chapelle: David Will gagne, Chantal Müller brille pour sa grande première

Les jeunes ont fait fort dans la grosse épreuve ce samedi à Aix. David Will a gagné avec brio et la l'Argovienne de 21 ans, qui découvre le temple, était 4e avec sa phénoménale grise

Aix-la-Chapelle,CHIO,Aachen,Chantal Müller, U Tabasca Chantal Müller et U Tabasca, ici sur le sable, ont brillé sur l'herbe d'Aix

Ce samedi, les ténors allemands sont allés féliciter le jeune David Will, meilleurs qu’eux et gagnant de la grosse épreuve avec tour des vainqueurs, dotée de 50’000 Euros, avec sa véloce et généreuse Mic Mac du Tillard, qui avait déjà valu beaucoup de victoires à la Suédoise Angelica Augustsson par le passé. Denis Lynch, 2e avec All Star, et Denis Nielsen, 3e avec Cashmoaker, étaient à une seconde. 

La jeune Suissesse Chantal Müller (21 ans), 4e, a aussi eu droit à tous les honneurs. Ludger Beerbaum et Steve Guerdat sont venus la congratuler à l’issue de ses parcours et non l’inverse! Pour un baptême du feu, c’est un feu d’artifices qu'a réussi l'Argovienne. En selle sur sa phénoménale U Tabasca, Chantal Müller, championne d’Europe par équipe chez les « moins de 21 ans » voici deux ans, a confirmé ses grands résultats, notamment sa 2e place dans le Grand Prix du Danemark, début mai. 

Cet après-midi, Chantal Müller sera assise dans les tribunes pour suivre le Grand Prix Rolex, doté d’un million d’Euros. Aura-t-elle des regrets? « Non, je suis déjà ravie d’être invitée ici en tant qu’espoir et j’aurai ma chance la semaine prochaine à St-Gall, si je me qualifie jeudi! ».

Le défi de Scott Brash

Tout est en place pour du grand spectacle, ce dimanche dès 13h15 (à suivre sur WDR puis ARD ou Equidia). Quarante des meilleurs mondiaux seront en lice et le no 1, Scott Brash, jouera encore plus gros que les autres, un doublé dans le Grand Chelem lui promettant une surprime d’un demi-million. Et la gloire. Il a préparé Hello Sanctos pour ça, en sautant sur l’herbe à Hambourg et en le ménageant. Sera-t-il plus concentré et à l’aise que l’an passé, où il s’était permis deux barres? « On verra, ce matin il a fait une barre, ça s’améliore », plaisantait-il!

Auréolé de ses triomphes à la finale de la Coupe du monde et dans le Grand Prix de France, Steve Guerdat tentera la passe de trois. Nino des Buissonnets est en forme et, avec lui, tout est possible: un barrage de folie, comme à La Baule, ou un refus, comme ici l’an passé. Pius Schwizer sera très motivé aussi avec Caretina de Joter, 2e du GP de Shangai. Et Martin Fuchs était 4e ce samedi matin avec Clooney. 

Isabell Werth s'adjuge le Grand Prix

Tous les chevaux ont pris leurs marques sur ce terrain en herbe si particulier et si vaste que la mise en place d’un rectangle de dressage en sable (20 x 60 m.) en son milieu, en vue des Européens de cet été, ne réduit guère son volume! Ce week-end, le dressur a tout de même lieu dans son stade habituel de 6'000 places et c'est Isabell Werth qui a remporté le Grand Prix avec Don Johnson FRH (76,30%), qu'elle compte aussi monter dans deux semaines au championnat d'Allemagne, Bella Rose revant pour les Européens. La Suédoise Tinne Vilhelmson Silfven était 2e avec Don Auriello (75,920%), l'Américain Steffen Peters 3e avec Legolas (75,780%). Serré, tout ça! Kür dimanche matin!

Alban Poudret


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Championnats vaudois – saut
Avenches/IENA

Championnats de Suisse – dressage
Roggwil/BE

Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier