Eckermann Aix-la-Chapelle Henrick von Eckermann gagne le GP d'Europe à Aix-la-Chapelle

Aix : le GP d’Europe pour Henrik von Eckermann, Steve Guerdat 6e, les autres Suisses loin du compte

Eckermann est le premier Suédois a remporté cette prestigieuse épreuve. Guerdat 6e avec Bianca. Des contre-perfs et des moments dramatiques aussi…

Le vendredi 13, c’était la semaine passée, mais il y avait une atmosphère étrange, des ondes bizarres et il y a eu trop d’incidents ce mercredi 18 juillet à Aix-la-Chapelle lors du Grand Prix d’Europe Turkish Airlines. On a même eu très peur lorsque de grosses bâches sont venues entourer de longues minutes Vitiki, le crack du Brésilien Yuri Mansur, qui s’était écrasé sur un oxer. Le cheval a finalement pu sortir de piste sur trois pieds et demi… On espère avoir des nouvelles (semi) rassurantes.

Des fautes en cascade à l’initial (16 pts pour Eric Lamaze et Fine Lady, les vainqueurs de l’an passé, 12 pts pour Martin Fuchs, Grégory Wathelet, Pieter Devos, élimination pour d’autres etc.), long de 17 efforts (trois combinaisons) et même au barrage, où certains des neuf chevaux (sur 58 partants) – ou leurs cavaliers -, pourtant impeccables à l’initial, ont fait des fautes surprenantes. Outre Mansur, Laura Kraut a aussi chuté et on a vu des attitudes incertaines…

McLain Ward tout près du but

Vrai aussi qu’il n’était pas facile pour Luciana Diniz, 5e avec Fit for Fun, ni pour Steve Guerdat, 6e avec Bianca, de passer juste après l’accident de Vitiki et dix nouvelles minutes d’interruption (après une attente d’une demi-heure à la fin de l’initial…). L’explication de leur faute est sans doute  aussi là.

Pas d’état d’âme, en revanche, chez Henrik von Eckermann, imperturbable et audacieux avec le brillant gris Castello. A l’arrivée, un temps canon et la première victoire pour un Suédois dans ce GP d’Europe… McLain Ward, 2e avec l’impressionnante Azur HH, n’est pas passé loin (24 centièmes), Marcus Ehning, 3e avec Funky Fred, un peu plus. Darragh Kenny 4e.

Les Suisses devront se qualifier !

Hormis Steve Guerdat, bon 6e, mais un peu déçu de sa faute, les autres Suisses devront encore batailler pour se qualifier pour le Grand Prix Rolex de dimanche (13h30). Cela passera par de bons tours demain soir dans la Coupe des Nations et (ou) dans les autres grosses épreuves proposées. Werner Muff a certes fait un beau tour avec Daimler, mais sa faute sur le 10b le repousse au 24e rang. Deux barres dans la dernière ligne – ce n’est pas la première fois cette saison… - pour Paul Estermann et Curtis Sitte, 28es.

48e, Martin Fuchs a aussi manqué sa fin de tour avec Chaplin pourtant somptueux jusqu’au double no 10 : le 10a, le 11 et le 13a, ça coûte cher ! Et « jour sans » pour Alain Jufer et Rahmannshof Tic Tac, 53es avec 30 pts : quatre barres et un refus à l’entrée de l’ultime double de palanques, aïe ! Tic Tac avait si bien sauté cette saison, y compris sur un grand terrain vert et regardant comme La Baule… Mais Aix, c’est Aix ! Surtout un jour aussi électrique que celui-ci…

Alban Poudret


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier