Andy Kistler a choisi ses cavaliers pour les prochaines étapes Coupe du monde. Et les CSIO qui compteront en 2015, mais…

Le chef de l'équipe de Suisse nous a annoncé quelques infos intéressantes à Vérone

Andy Kistler était à Vérone pour encourager les cinq cavaliers invités à disputer l'étape italienne de la Coupe du monde Longines FEI. "J'ai d'excellentes relations avec Eleonora Ottaviani, la directrice de ce CSI et du Club des cavaliers, elle fait toujours une large place aux Suisses, c'est formidable", soulignait le chef de l'équipe de Suisse de saut. Le coup de pouce de Steve Guerdat, champion olympique de son état, auprès des organisateurs est souvent aussi très appréciable. 

La Suisse, qui n'a normalement droit qu'à deux places en Coupe du monde (Steve Guerdat, dans le Top 10 au début du circuit, + 1), arrive souvent à avoir 3, 4 ou même 5 représentants.

A Stuttgart, dans une semaine, il y en aura 3 (Guerdat, Schwizer et Martin Fuchs), à Madrid, nouvelle étape, la semaine suivante 4 (Guerdat, Paul Estermann, Jane Richard Philips et Alain Jufer). Pour Londres-Olympia et Malines, il est trop tôt pour le dire (et encore plus pour le publier!). Pius Schwizer devrait en tout cas être à l'Olympia, Paul Estermann à Malines. Steve Guerdat envisage alors un éventuel mini break après une série de folie (pour lui, pas pour ses chevaux, qu'il alterne beaucoup et avec soin). 

Des choix stratégiques

Tous les cadres élite suisses (hormis Pius Schwizer et Beat Mändli, excusés) se sont retrouvés voici dix jours, "dans une atmosphère formidable, très constructive; Faye avait fait six heures de route pour être avec nous", souligne Andy Kistler, et ont entre autres discuté des étapes à choisir pour le circuit des Coupes des Nations Furusiyya 2015. La Suisse, 8e de la Division I européenne (et non 1ère comme en 2013…), passe hélas après beaucoup d'autres pour le choix de ces étapes, mais elle espère avoir 3 des 4 étapes choisies. 

Pour St-Gall, no souci, le pays-hôte reçoit forcément une place! Pour ce qui est de La Baule, Falsterbo et Hickstead, wait and see. La Baule est toujours choisie (bon départ dans la saison). Lummen, où la Suisse avait triomphé cette année, tombe trop tôt, entre la finale Coupe du monde de Las Vegas (où 3 Suisses, voire 4, pourraient bien se qualifier) et La Baule. Rome est placée juste avant Aix-la-Chapelle (Rolex Grand Slam du 30 mai) et St Gall (première semaine de juin), ça fait trop. Et Hickstead permet de tester certains couples sur un grand terrain en herbe un peu comparable à Aix-la-Chapelle, où se dérouleront les Européens fin août.

L'Allemagne, qui n'a pas de CHIO ni de Prix des Nations en 2015, Européens d'Aix-la-Chapelle obligent), a tiré au sort…. St-Gall comme Prix des Nations "à la maison". Le gag! Oubliés le retrait de 2013 et autres forfaits? Rotterdam, Falsterbo et Hickstead seront ses trois autres étapes. Et l'Allemagne, elle, est en position de choisir! Comme la France, qui fera Lummen, La Baule, St-Gall et Rotterdam. On attend les verdicts finaux pour la Suisse, ils dépendent des autres aussi!

Alban Poudret


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Championnats romands élite et juniors – saut
Sion/VS

Coupe IENA des jeunes chevaux
Avenches/VD

Approbation des étalons, concours de juments et championnat des poulains
Haras national suisse à Avenches/VD

Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier