Steve et Alamo  PSV-J-MOREL Les chevaux se sont bien comportés sur la mythique piste de Paris Bercy à l'image d'Alamo, sous la selle de Steve Guerdat et surtout de Bianca (voir vidéo) (c) PSV-J-MOREL

C’est parti pour la Finale de la Coupe de monde à Paris Bercy

Cette année encore, Steve Guerdat fait partie des favoris de la Finale de la Coupe du Monde de saut 2018. Il est accompagné de Paul Estermann qui montera la première finale de sa carrière. Pas de Suisse en dressage cette année.

La mythique piste de Paris-Bercy plait déjà aux couples helvétiques engagés dans la finale qui n'ont pas touché de barre dans l’épreuve d’ouverture (145 cm). Une épreuve qui faisait à la fois figure d'épreuve d'encadrement et de warm-up et dont l’objectif premier, pour les finalistes, était de s’acclimater à la piste. Steve Guerdat s’est imposé avec Alamo et Bianca a également tourné sans-faute (1 pts de temps). Victorieux en 2015 avec Paille et en 2016 avec Corbinian, le Jurassien peut prétendre à un 3e titre – il égalerait ainsi le record détenu conjointement par Meredith Michaels Beerbaum, Rodrigo Pessoa, Hugo Simon et Marcus Ehning – et à un 6e podium lui qui était 2e en 2012 et en 2013 avec Nino et 3e en 2007 avec Trésor.

Toutefois, il faudra compter sur concurrence redoutable avec la présence du tenant du titre McLain Ward et son excellente HH Azur, de Kevin Staut qui en veut avec Rêveur (et Silver éventuellement) et qui a l’avantage de jouer à domicile, de Marcus Ehning 2e à Bois-le-Duc. Sans compter Henrik von Eckermann redoutable avec Mary Lou, le n°2 mondial Harrie Smolders ou encore Beezie Madden, sacrée en 2013 et Daniel Deusser, vainqueur à Lyon en 2014.

Pour Paul Estermann et Lord Pepsi, sans-faute et 4e de l’ouverture (une bonne préparation pour la chasse), les ambitions peuvent aussi être nourries car si le Lucernois court ce week-end sa toute première finale, et que sa préparation n’a pas été des plus simples, il compte en Lord Pepsi un vrai atout qui a aligné de nombreux sans-fautes cet hiver. De quoi espérer un Top 10 ! 

En dressage aussi, le podium est ouvert 

Isabell Werth défend son titre en dressage et se positionne comme grande favorite à sa propre succession tant elle a dominé la saison indoor 2017-2018. L’Allemande ne pourra toutefois pas se reposer sur ses lauriers avec la concurrence de l’Américaine Laura Graves, 2e à Omaha ou encore le Suédois Patrik Kittel et le Hollandais Edward Gal. Pas de Suisse engagé cette année suite au retrait de Marcela Krinke Susmelj, repêchée in extremis mais ayant choisi de préserver Smeyers Molberg, âgé de 17 ans. 

Horaires & TV

Jeudi 12 avril

20.30: Saut – Acte I, Chasse (MySport, FEI TV, Eurosport)

Vendredi 13 avril

15.30: Dressage – Grand Prix (FEI TV)

20.30 : Saut – Acte II (MySport, FEI TV, Eurosport)

Samedi 14 avril

14.00 : Dressage – Grand Prix Kür (FEI TV)

Dimanche, 15 avril

14.00: Saut – Acte III, Finale en deux manches (MySport, FEI TV, Eurosport en différé à 19h)

Et ailleurs ...

Sachez également que de nombreux Suisses, dont Pius Schwizer et Romain Duguet, sont au CSI3* de Vittel (FRA). Werner Muff est engagé au CSI3* de Lanaken en Belgique. Arthur Gustavo Da Silva à Opglabbeek. Enfin, en concours complet, Felix Vogg participe au 3* d’Elkton et il y a une belle participation helvétique CIC1* de Frauenfeld

Le parcours de Bianca en vidéo

Et celui d'Alamo


Dans la même catégorie

Les tournées se poursuivent

Les tournées se poursuivent

17 février 2021    Saut

Martin Fuchs 2e du GP 5* de Wellington

Martin Fuchs 2e du GP 5* de Wellington

14 février 2021    Saut

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier