CHI de Genève: la liste des finalistes du Top 10 et une interview de Steve Guerdat

Rolex IJRC Top 10 final Rolex IJRC Top 10 final

Dès jeudi et jusqu’à dimanche, le 54e Concours international de Genève ouvrira ses portes. En point d’orgue, la finale du Top 10 vendredi soir et le Grand Prix Rolex dimanche. Pour patienter jusque-là, vous trouverez ci-dessous la liste des 10 cavaliers qui seront au départ du Top 10, ainsi que le palmarès de cette épreuve, qui fêtera ses 14 ans et la 10e à Genève. Comme le dit Steve Guerdat, seul Suisse au départ de cette prestigieuse épreuve, « C’est un honneur de participer au Top 10. C’est la seule épreuve où l’on est déjà heureux d’être au départ. On peut être fier d’en être. » Patrice Delaveau partage cet avis : « C’est une épreuve que j’avais toujours regardé avec beaucoup d’envie. C’est un aboutissement. »

Les 10 finalistes du Top 10

1) Scott Brash (GBR)
2) Ludger Beerbaum (GER)
3) Marcus Ehning (GER)
4) Kent Farrington (USA)
5) Kevin Staut (FRA)
6) Patrice Delaveau (FRA)
7) Daniel Deusseur (GER)
8) Mikael van der Vleuten (NED)
9) Steve Guerdat (SUI)
10) Penelope Leprevost (FRA) 

Les lauréats des finales du Top 10 IJRC Rolex

2013 DEUSSER, Daniel GER (Evita van de Veldbalie) Stockholm, Sweden
2012 AHLMANN, Christian GER (Taloubet Z) Geneva, Switzerland
2011 TWOMEY, Billy IRE (Tinka’s Serenade) Paris, France
2010 GUERDAT, Steve SUI (Jalisca Solier) Geneva, Switzerland
2009 EHNING, Marcus GER (Plot Blue) Paris, France
2008 ROBERT, Michel FRA (Kellemoi de Pepita) Brussels, Belgium
2007 KÜRTEN, Jessica IRE (Castle Forbes Libertina) Geneva, Switzerland
2006 MICHAELS-BEERBAUM, Meredith GER (Shutterfly) Geneva, Switzerland
2005 PESSOA, Rodrigo BRA (Baloubet du Rouet) Geneva, Switzerland
2004 MICHAELS-BEERBAUM, Meredith GER (Shutterfly) Geneva, Switzerland
2003 PESSOA, Rodrigo BRA (Baloubet du Rouet) Geneva, Switzerland
2002 BEERBAUM, Ludger GER (Gladdys S) Geneva, Switzerland
2001 BEERBAUM, Ludger GER (Goldfever) Geneva, Switzerland

Interview de Steve Guerdat

On le sait aussi, Genève, c’est LE concours de Steve Guerdat. A quelques jours de l’événement majeur de sa saison, le Jurassien s’est confié.

• Le CHI de Genève se rapproche. Un concours toujours particulier pour vous.

• Genève, c’est le point d’orgue de ma saison. J’essaie d’adapter mon programme pour que mes chevaux soient en forme à Genève. Il faut qu’ils soient prêts pour Genève, pas avant, ni après. Avec Nino, j’ai fait le même programme que l’an passé. (ndlr. Cela avait plutôt bien fonctionné puisqu’il avait remporté le Grand Prix dominical).

• Comment vous-sentez vous avant, pendant et après un gros parcours au CHI de Genève ?

• Je suis toujours très nerveux, tout en étant excité en même temps. Je sais que les attentes sont nombreuses et elles viennent aussi de moi, car j’ai envie d’être bon. J’essaye de me concentrer à fond et de donner le meilleur de moi-même. Je prends aussi toujours beaucoup de plaisir, car j’aime sentir le public derrière moi, qui me soutient. Et une fois en piste, je donne tout ce que je peux, pour ne pas avoir de regrets, c’est le plus important.

• Quels chevaux allez-vous monter cette année à Genève ?

• Nino des Buissonnets, Albfuehren’s Paille de la Roque et Concetto Son. Ces trois chevaux peuvent faire des sans-faute dans les grosses épreuves. Je vais évidemment donner le meilleur de moi-même. Ce qui est sûr, c’est que Nino sautera dans le Grand Prix Rolex de dimanche. Et Concetto fera le Grand Prix Credit Suisse le jeudi. Quant aux autres épreuves, tout est encore ouvert. Pour le Top 10, je n’ai pas encore choisi entre Paille et Nino. 

Paille est devenue la n°2 de mon écurie. Depuis les premiers concours indoor, en octobre, elle enchaîne les bonnes performances et devient de plus en plus régulière. Elle était 3e à Oslo, 6e à Helsinki, classée à Vérone et 4e à Paris. Elle fait de bons résultats, même si nous n’avons pas encore atteint le 100% de son potentiel. Je suis très confiant pour la suite.

Concetto est encore très vert. Il n’a que deux ans d’expérience en compétition. Il est très sensible. L’environnement peut encore être une difficulté pour lui. Mais à Stuttgart et à Madrid, il a fait de très bons tours.

• Et vous ne monterez pas Nasa ?

• Nasa est plus à son aise à l’extérieur. En indoor, ce n’est pas facile pour elle. Je vais donc me concentrer sur la saison extérieure avec elle. Et j’ai la chance d’avoir une écurie bien fournie.

• Vous avez ménagé Nino pour qu’il soit au top pour Genève ?

• Cette saison, il n’a participé qu’à 11 concours. C’est beaucoup moins que la plupart des autres chevaux. C’est important pour moi de ne pas trop les forcer afin de préserver leur mental et leur santé.

• Quels sont vos objectifs cette année à Genève?

• Je vais donner le meilleur de moi-même. On fera les comptes dimanche soir et j’espère que le bilan sera positif. Mais il ne faut pas oublier que les meilleurs cavaliers du monde seront là. Avec un tel plateau, il y a du pain sur la planche, car beaucoup sont capables de gagner.

Propos recueillis par Oriane Grandjean


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Championnats romands élite et juniors – saut
Sion/VS

Coupe IENA des jeunes chevaux
Avenches/VD

Approbation des étalons, concours de juments et championnat des poulains
Haras national suisse à Avenches/VD

Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier