CSI-W de Lyon: Quoud'Coeur pour Bosty, au lendemain des adieux de Myrtille Paulois! Marie Etter bonne 8e, Romain Duguet 5e la veille

Roger-Yves Bost est le premier Français à remporter le GP de Lyon. Pour lui, c'est comme un renouveau!

Roger-Yves Bost, Qoud'Coeur de la Loge, Myrtille Paulois, Marie Etter, Romain Duguet, Equita'Lyon Roger-Yves Bost à Herning, avec Myrtille Paulois, à la retraite désormais

Foin de nostalgie, la vie continue! 20 heures après avoir effectué un dernier tour d'honneur avec Myrtille Paulois (14 ans), désormais à la retraite, Roger-Yves Bost (49 ans) a prouvé qu'il faudra encore compter avec lui à l'avenir en remportant le Grand Prix GL Events de Lyon, 3e manche de la Coupe du monde Longines FEI, avec Qoud'Coeur de la Loge (10 ans), un fils de son ex-crack Idéal de la Loge. "C'est une victoire pleine de promesses pour Bosty et un beau cadeau pour le 20e anniversaire d'Equita'Lyon, puisque nous n'avions jamais eu de vainqueur Français", a bien résumé Sylvie Robert, l'organisatrice en cheffe de ce bel événement. 

Il y avait 6'000 spectateurs dans les tribunes ce dimanche après-midi et ils ont vibré en assistant à ce grand numéro de Bosty au barrage. A l'arrivée, 42 centièmes d'avance sur le Néerlandais Wout Jan van der Schans, qui avait eu le redoutable honneur d'ouvrir ce barrage à 14 avec Capetown, 1er de la Coupe de la Reine à Barcelone (où son cavalier était le réserviste de l'équipe). Et une seconde et demie sur l'Allemand Hans-Dieter Dreher, qui a manqué sa dernière ligne, reprenant Embassy II, 3e, de façon assez brusque avant l'oxer: "La distance ne venait pas".

Suivaient Gerco Schroeder, qui a assuré avec Cognac Chamblanc, 4e, Simon Delestre, 5e à cause d'une barre avec Qlassic Bois Margot, manquant ainsi de peu (le chrono y était) un doublé après son flamboyant succès de la veille dans les Equia' Masters sur l'atypique Ryan des Hayettes, Laren Hough, magnifique de complicité avec l'énergique petite Ohlala, Rolf-G. Bengtsson, qui a aussi raté son abord du dernier oxer avec Casall La Silla, pourtant 1er vendredi, et Marie Etter-Pellegrin, admirable 8e avec son... Admirable. 

Marie Etter va garder sa bonne recette!

"Ma faute sur le no 2 m'a un peu refroidie, mais je peux avoir des regrets, car sinon mon cheval sautait de façon fantastique. Après notre victoire dans le GP 2 étoiles ici l'an passé, cette 8e place en Coupe du monde, malgré les regrets, ce n'est presque que du bonheur", nous confiera Marie Etter. "Admirable n'avait plus sauté du tout depuis Calgary et je vais à nouveau lui donner cinq semaines de pause avant Genève, car c'est la bonne recette! J'irai avec d'autres chevaux au CSI de Parme", ajoutait la plus Phocéenne des Bernoises, 2e le matin avec Chase Manhatten (4e vendredi) et tout près d'être sacrée meilleure cavalière du concours à la place de van der Schans! 

Plusieurs favoris ont déçu au barrage, notamment Patrice Delaveau, 13e avec Carinjo HDC à cause d'un refus à l'entrée du double, abordé de biais, et Kevin Staut, 14e à cause de trois barres de Rêveur de Hurtebise, soudain émoussé. Daniel Deusser, 15e, avait échoué à l'initial (petite barre sur un vertical), tout comme Ludger Beerbaum, 16e avec Chiara, Scott Brash, 17e avec Hello Sanctos, ou Marcus Ehning, 20e avec Cornado NRW, tous piégés par les palanques en no 13!

Romain Duguet 5e le samedi soir

Deux fautes, sur deux verticaux après avoir facilement maîtrisé la ligne du triple (massif), pour Steve Guerdat et Nasa. Le Jurassien, par ailleurs 4e d'une 155 cm avec Concetto Son, n'en conserve pas moins la tête de la ligue européenne de la Coupe du monde Longines FEI, devant Jur Vrieling, Kevin Staut et Marlon Modolo Zanotelli. 8 pts aussi pour Romain Duguet et une Quorida de Treho impressionnante d'aisance. Ces deux-là n'avaient-ils pas tourné deux fois sans-faute la veille au soir, pour prendre la 5e place des Equita Masters? Seuls Simon Delestre, Lauren Hough, Constant van Paesschen (plus décevant dans le GP) et Bengtsson avaient fait mieux...

Ce dimanche, dans le GP, Pius Schwizer a abandonné après trois fautes du jeune Baros (8 ans), sur trois oxers, et il n'avait pas eu plus de réussite la veille avec Clever. Le parcours du GP était vraiment gros et technique, mais cela n'a pas empêché 14 sans-faute. Et, à posteriori, Frank Rothenberger regrettait d'avoir rallongé le chrono à 78 secondes. 

Dans le CSI** on relèvera la grande régularité d'Aurélie Rytz. La jeune Vaudoise de 15 ans s'est mise en évidence à plusieurs reprises (deux fois 10e) et a terminé son concours par une belle 7e place dans le Grand Prix avec Carlo Magno LS. Prometteur!

Alban Poudret


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Championnat de Suisse des chevaux CH
Avenches-IENA/VD

Coupe IENA des jeunes chevaux
Avenches-IENA/VD

Championnats valaisans – dressage
Illarsaz/VS

Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier