CSI-W de Lyon: le Grand Prix - et un doublé - pour Pénélope Leprévost, les Masters pour Paul Estermann, la régularité pour Romain Duguet.

La Normande et sa Flora ont survolé Lyon, réussissant un doublé ce week-end et prenant aussi la tête de la Coupe du monde, devant Romain Duguet, 3e ce dimanche encore avec Quorida de Treho. Le Lucernois a quant à lui triomphé samedi soir avec le prometteur Lord Pepsi.

Pénélope Leprévost,Flora de Mariposa,Romain Duguet,Paul Estermann,EquitaLyon Pénélope Leprévost et Flora de Mariposa

Doublé Oslo-Lyon pour Pénélope Leprévost - qui n’avait étonnamment pas remporté d’étape Coupe du monde jusque là! - et sa géniale Flora de Mariposa, et doublé aussi ce week-end à EquitaLyon, puisque Pénélope et Flora avaient déjà survolé l’épreuve qualificative du vendredi soir: quelle série! Et quelle maîtrise, et quelle fougue! Il fallait ça au barrage pour battre Christian Ahlmann, qui avait serré ses courbes au mieux avec Taloubet Z, 2e.

Fabuleuse série également pour Romain Duguet et Quorida de Treho, 1ers à Helsinki voici une semaine et 3es ici, à une seconde et demie de la tête. La fille de Kannan a encore fait très grosse impression, avalant ces difficultés avec un appétit gargantuesque et une facilité déconcertante. Du coup, Romain Duguet est 2e du classement général du circuit européen derrière Pénélope Leprévost et il a plus de trois sabots en finale. Steve Guerdat (absent ici) est 7e (il est de toute manière qualifié comme tenant du titre), Martin Fuchs pas loin (10e). Pius Schwizer a marqué un petit point en terminant 16e ici avec Giovanni (4 pts sur un vertical), Paul Estermann (Castlefield Eclipse) et Jane Richard Philips (Pablo de Virton) ont fait deux barres chacun.

Des promesses pour Julien Gonin. Et pour Paul Estermann!

La plus jolie surprise du jour, c’est la 4e place du régional de l’étape Julien Gonin, double sans-faute avec l’impressionnant 9 ans Soleil de Cornu CH (par Qredo de Paulstra), de l’élevage de la famille Lüthi, de Mont Cornu, sur les hauts de La Chaux-de-Fonds. Ce Soleil a tous les moyens et on le reverra sans doute dans de grosses échéances. 

La veille au soir, c’est un autre 9 ans très prometteur, Lord Pepsi (par Lord Pezi), qui avait permis à Paul Estermann de remporter les Equita Masters, avec 23 centièmes d’avance sur Kevin Staut et Qurack de Falaise HDC, un peu plus sur Pieter Devos et Dream of India Greenfield. Paul Estermann a aussi pris la 2e place de la finale du Youngster Tour avec l’étalon de 8 ans Castelfield C Hunter. L’avenir est donc à lui!

A. P.


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Championnat de Suisse des chevaux CH
Avenches-IENA/VD

Coupe IENA des jeunes chevaux
Avenches-IENA/VD

Championnats valaisans – dressage
Illarsaz/VS

Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier