CSI-W de Malines: Simon Delestre remporte le GP Coupe du monde

Le Lorrain triomphe devant Joe Clee et Douglas Lindelöw. Les deux Suisses ont fait une barre au tour initial.

Simon Delestre, Qlassic Bois Margot, CSI-W Malines, Mechelen, Katty King Simon Delestre et Qlassic Bois Margot

Déjà victorieux d'un Grand Prix à Malines voici deux ans, Simon Delestre a remporté ce mardi le GP Coupe du monde Longines FEI de Malines avec Qlassic Bois Margot (photo Clément Grandjean, prise à Barcelone) et il s'agit de sa toute première victoire sur le circuit Coupe du monde. Parti en première position au barrage sur l'étalon Utamaro d'Ecaussine, 1er de l'épreuve des étalons samedi, l'Anglais de Malines Joe Clee a pris le 2e rang et le talentueux espoir suédois Douglas Lindelöw le 3e sur Casello. Suivaient Christian Ahlmann, Lucy Davis et Kevin Staut.

Il n'y a eu que neuf barragistes. L'Irlandais basé en Suisse Thomas Ryan s'est classé 13e avec une faute. Niklaus Rutschi a fait sa faute dans le triple no 12 (oxer-oxer-vertical), où Windsor XV a fait banquette sur le gros oxer du milieu. L'alezan avait très bien sauté, mais son cavalier lui avait demandé de gros efforts ici ou là. 16e, Rutschi marque un petit point Coupe du monde. 

Paul Estermann a aussi fait une faute, une petite faute, à la sortie du double, avec sa bonne Castlefield Eclipse, mais un chrono moyen le reléguait au 19e rang, alors que seuls les 16 premiers marquent des points. Du coup, après un 8e rang à Madrid, Estermann sera condamné à l'exploit à Zurich, s'il veut poursuivre la route vers Las Vegas par Bordeaux et Göteborg.

Steve Guerdat reste en tête

Le leader du circuit européen, Steve Guerdat, en vacances, reste en tête devant Kevin Staut, désormais 2e à 8 pts, Harrie Smolders, Marco Kutscher, Daniel Deusser et Lucy Davis, qui devraient tous être déjà assurés de monter mi-avril au Nevada.

Sur cette piste plus longue que large, le parcours de Lucien Somers (13 numéros, 16 efforts) était bien conçu et bien dosé, on regrettera en revanche que tous les obstacles excepté le no 1aient été sponsorisés. La tendance est bien là, mais la moitié des sauts (40% si l'on veut être diffusé par les chaînes de l'EBU) semble une norme plus raisonnable et élégante.

Demeersman à la tête des Belges

Et en parlant de Lucien Somers, qui fut en son temps l'entraîneur-chef d'équipe des Belges, on a appris que Dirk Demeersman (50 ans) avait été nommé à la tête des cavaliers belges de saut, en remplacement de l'Allemand Kurt Gravemeier, dont il fut l'adjoint. Demeersman, qui a monté trois Olympiades et beaucoup de championnats et reste en contacts étroits avec son ex-ex-chef Philippe Guerdat, va mettre sa propre carrière en sourdine pour se mettre au service de ses (ex-) coéquipiers, qui l'ont plébiscité. 

De Denis Lynch à Katty King...

Dans le GP des Flandres de la veille au soir, la victoire était pour l'Irlandais Denis Lynch et Abbervail. Jur Vrieling, incontournable ici, était 2e avec Flash Dance v. K., Pieter Devos 3e avec Dylano. Une barre pour Niklaus Rutschi et Si Gracieuse Ardente, trois fautes pour Paul Estermann et Cornet's Hope.

Dans l'autre épreuve disputée Rutschi et  mardi, gagnée par le Suédois Douglas Lindelöw (Talina), décidément brillant, Niklaus Rutschi était classé 5e avec sa 9 ans Rana des Hayettes.

La sympathique Brésilienne Katty King a gagné la finale du CSI** avec Wilexo, le cheval de son non moins sympathique compagnon Carlos Mota Ribas. Une faute a privé Edwin Smits et Copain du Perchet CH, 15es, du barrage.

A. P.


Ce week-end

À l'étranger

Jeux olympiques – complet
Tokyo (JAP)

CSI 3*/ CDI 3* Herzlake 
ALL

Championnat du monde juniors – voltige
Le Mans/FRA

En Suisse

Championnat de Suisse R – saut
Bättwil/SO

CC Ecublens – La Garance
VD

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier