CSI-W de Zurich: Grégory Wathelet et Ludger Beerbaum s'imposent

Avec Oh d'Eole, Grégory Wathelet a… fendu l'air pour gagner la grosse épreuve du jour. Romain Duguet était 5e avec Quorida de Treho. Le soir, succès de Beerbaum devant Schwizer, mais les jeunettes les ont fait trembler!

Gregory Wathelet, Ludger Beerbaum,Pius Schwizer,Romain Duguet,Alain Jufer,CSI Zurich Gregory Wathelet

Comme la victoire de Pénélope Leprévost vendredi soir, celle de Grégory Wathelet était indiscutable ce samedi midi dans le Prix "Art on Ice", la plus grosse épreuve du jour, une "2 phases" dotée de 100'000 fr. Quasi impossible d'aller chercher le chrono du fin cavalier belge sur la seconde phase, plus courte (6 efforts), mais technique et compliquée, avec un dernier tournant très serré si l'on voulait éviter que son cheval arrive le nez contre un obstacle-chicane. 

Grégory Wathelet ne monte Oh d'Eole que depuis deux tout petits mois, mais le courant passe. Et la bonne fille de Kannan propriété du Haras de Hus a survolé l'ensemble avec légèreté et liant, sous la selle du fin cavalier belge de 34 ans.

A l'arrivée, une seconde d'avance sur le combatif Allemand Hans-Dieter Dreher et Colore, 2es, deux secondes carrément sur le jeune prodige irlandais Bertram Allen et Romanov, 3es. La jeune vice-championne d'Europe des moins de 21 ans Kaya Lüthi était 4e avec Prêt à Tout, déjà 1er à Stuttgart et 3e à Genève dans de grosses épreuves, Romain Duguet 5e et meilleur Helvète avec Quorida de Treho, impressionnante.

A nouveau double sans faute, Pénélope Leprévost se classait cette fois 6e avec Nice Stephanie. La Normande aurait dû prendre nettement plus de risques pour espérer l'emporter - il lui manquait près de 4 secondes - et viser l'impossible chèque de 300''000 fr. à celui qui remporterait un jour les trois épreuves majeures du CSI de Zurich. Un pari quasi impossible…

Le GP Coupe du monde, c'est ce dimanche dès 14h, à suivre en direct sur RTS2 (si le ski n'est pas en retard, sinon sur le site, puis sur RTS2).

Alain Jufer était le deuxième meilleur Suisse avec Radja d'Artemis. Le Jurassien était classé 10e et, sans sa faute sur l'avant-dernier, un gros oxer sur bidet, il aurait même partagé la 7e place avec Ludger Beerbaum… Top les Romands ou francophones!  Une faute à l'initial pour Steve Guerdat et son prometteur Kavalier.

Ludger, Pius et de jeunes Suissesses

En début de soirée, l'épreuve au chronomètre réunissant les meilleurs cavaliers du classement mondial et de jeunes espoirs helvétiques a vu la victoire de l'incontournable Allemand Ludger Beerbaum, montant le très confirmé Zinedine (11 ans), un des seuls à avoir essayé - beaucoup montaient des 8 ou 9 ans -. Pius Schwizer était 2e avec la véloce Anisette de Lassus, Steve Guerdat 5e avec la plaisante Albführen's Happiness, mais la jeune Soleuroise Emilie Stampfli, 9e avec Nikita du Luot et sa comparse Chantal Müller, 10e avec U Tabasca, également membre de la Young Riders Academy, auraient gagné sans une faute. 

Suivaient d'autres espoirs, Stella Trümpi, 11e avec Catalina, Anthony Bourquard, 12e avec Indiana des Abattes CH, placés devant Pénélope Leprévost, Patrice Delaveau et Bertram Allen, qui a lui réussi la transition relève-élite à vitesse grand V. Une barre aussi pour Larissa Notz, Emilie Paillot, Vladya Reverdin et cie. Commentaires de Jessica Kürten sur tous ces espoirs dans le prochain "Cavalier Romand".

Alban Poudret


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Championnats vaudois – saut
Avenches/IENA

Championnats de Suisse – dressage
Roggwil/BE

Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier