CSI de Bâle : Kevin Staut retrouve le sourire, trois Suisses dans les six

Sur Elky HDC, le Français renoue avec la victoire et Sergio Alvarez Moya a été le seul à approcher son chrono. Jane Richard Philips 4e, Paul Estermann 5e, Martin Fuchs 6e avec Clooney et déjà 3e auparavant avec Uzo.

Kevin Staut Kevin Staut

Cela faisait un bout de temps que Kevin Staut n’était pas ressorti de piste après une grosse épreuve un vrai sourire aux lèvres, rigolant avec Philippe Guerdat, et cela s’est passé ce jeudi soir au CSI 5* de Bâle, lors de la première grosse épreuve, qui se courait au barème A au chronomètre, sur un parcours que l’Allemand Frank Rothenberger - upgradé aux dépens de Gérard Lachat cette année - avait voulu assez compliqué et délicat pour un premier jour.

Montant une Elky vh Indihof HDC (par Toulon M) bondissante et aux ordres, le Français a osé couper au plus court, notamment sur le nouveau moulin SUI-FRA-ALL (les frontières se touchent à Bâle!), et galoper fort dans la dernière ligne (double spa-Bruxelles suivi d’un bon oxer de biais). A l’arrivée, 55,39 secondes et un beau sourire! 

Même Abdelkebir Ouaddar, piégé par ce dernier double, n’aurait pas été aussi vite avec Quickly de Kreisker, 13e, c’est tout dire! Un Kebir 2e l’après-midi avec Cordano Sitte Z. Julien Epaillard, 14e avec Cristallo A LM, ou Pénélope Leprévost, 15e avec Nice Stephanie (la spa!) non plus, ils n’auraient pu viser que la 2e ou 3e place. 

Déjà 2e l’après-midi avec Ayade de Septon HDC, derrière Gaudiano, et devant Laura Renwick, déjà 1ère et 3e ici, Fabio Crotta (Rubina) et Hansueli Sprunger, 5e, Kevin Staut renouait donc avec la victoire ce jeudi soir. La 2e place allait à Sergio Alvarez Moya, très coulant avec son beau Carlo, la 3e à Rolf G. Bengtsson, très plaisant à regarder avec Unita Ask. 

Trois Suisses à la queue-leu-leu

Suivaient trois Suisses dans un mouchoir de poche, Jane Richard Philips, 4e avec Dieudonné de Guldenboom, déjà convaincant à Paris, Paul Estermann 5e avec Lord Pepsi, la bonne doublure d’Eclipse, et Martin Fuchs, 6e avec Clooney, parfait. Le Zurichois s’était déjà classé 3e de l’ouverture avec Uzo, juste devant Claudia Gisler (Touchable). 

Martin Fuchs était le seul Suisse de tête à avoir sorti ce soir son cheval no 1, hormis peut-être Pius Schwizer, 20e avec PSG Future, qui ne saute pas trop l’eau et n’est donc pas trop concerné par les JO. Janika Sprunger et Paul Estermann ménageaient chacun leur crack, Bonne Chance et Castlefield Eclipse, mais ils les sortiront d’ici à dimanche. 

En revanche, Romain Duguet, lui, n’a pas pris  Quorida de Treho : « Même si je ne suis pas encore assuré d’être qualifié pour la finale Coupe du monde de Göteborg, je ne veux pas changer mes plans,. Ma jument a deux mois de pause en vue des JO et je n’ai qu’à marquer quelques points avec Otello du Soleil ou Twentytwo des Biches (19e ce soir) à Zurich ! ». Quant à Steve Guerdat, comme Scott Brash et d’autres, il est absent (lire news).  Nous, on sera à Bâle jusqu’à dimanche et on vous racontera tout ça, sur le site et, d’une autre façon, plus détaillée, avec des interviews, dans le prochain Cavalier Romand, qui sort dans dix jours. Entre Bâle et Zurich!

Alban Poudret


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Championnat de Suisse des chevaux CH
Avenches-IENA/VD

Coupe IENA des jeunes chevaux
Avenches-IENA/VD

Championnats valaisans – dressage
Illarsaz/VS

Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier