CSI***** de Bâle: Rolf-Göran Bengtsson triomphe, Jane Richard-Philips bonne 4e

L'élégant Suédois remporte le GP Longines devant MM. Beerbaum et Ehning. La Suissesse 4e avec Pablo de Virton, Paul Estermann 8e, Romain Duguet 9e, Nadja Steiner 10e

Bengtsson,Beerbaum,JaneRichardPhilips,GPLongines,CSIBâle Rolf G. Bengtsson

Devant plus de 5'800 spectateurs (19'000 sur quatre jours), le Suédois Rolf G. Bengtsson a remporté le Grand Prix Longines de Bâle avec Casall ASK, au terme d'un tour des vainqueurs très disputé, qui a vu Ludger Beerbaum, 2e avec Chiara, et Marcus Ehning, 3e avec Cornado NRW, finir dans la même seconde. Du grand sport!

Autre motif de satisfaction pour les organisateurs, la 4e place de Jane Richard Philips, qui est Bâloise d'origine et monte pour les couleurs de Longines, nouveau sponsor-titre de ce CSI 5 étoiles, dont on fêtait la 5e édition. Avec le sur-puissant Pablo de Virton, la cavalière d'Evilard a préféré sagement assurer le sans faute et elle peut du coup aborder le CSI de Zurich, où elle était 2e du GP du vendredi l'hiver passé, avec confiance.

D'autres avaient essayé de bousculer le chrono et l'ordre établi, mais en vain. Ainsi Edwina Tops-Alexander, qui toucha le montant du dernier obstacle avec Itot du Château, mais n'y aurait de toute façon pas réussi. L'Australienne se plaçait 6e, entre le Belge Wathelet et le No 1 mondial Scott Brash, qui précédait trois Suisses.

Frédérique Fabre-Delbos à Zurich!
Paul Estermann a pris la 8e place avec Castlefield Eclipse, si régulière ce week-end, mais piégée par le triple du premier tour. Le Lucernois, 2e samedi soir avec Naïade d'Auvers, a frôlé l'Alfa Romeo promise au meilleur cavalier du concours, qui va au Néerlandais Harrie Smolders. Zut!
Petits regrets aussi pour Romain Duguet, 9e et qui aurait été classé 4e sans la petite faute de Quorida de Treho sur le bidet. Il se rapproche en tout cas du sommet. Idem pour Nadja Peter-Steiner et Capuera II, 10es. 

Du coup, Nadja Peter-Steiner et Werner Muff sont sélectionnés pour le CSI-W de Zurich, où Romain Duguet est attendu aussi. Et Frédérique Fabre-Delbos - qui n'était pas invitée ici - pourra aussi y monter, mais sans Coupe du monde. Zurich, c'est dans dix jours déjà!
Alban Poudret

 


Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand