Marcus  EHNING et Pret A Tout (ALL) Marcus Ehning espère poursuivre sur sa lancée à Calgary

CSIO de Calgary : 18 nations, 9 équipes et des stars. Avec l’interview de Marcus Ehning, qui vise le Rolex Grand Slam

Un doublé Coupe des Nations-GP Rolex à Aix-la-Chapelle, un doublé encore à Bruxelles, Marcus Ehning est LE cavalier du moment, mais à Spruce Meadows, la concurrence sera rude, avec des stars et 9 équipes dont la Suisse, à dominante romande. Interview.

Ce mercredi débute le CSIO de Calgary et du Canada, les fameux Masters de Spruce Meadows, qui se déroulent jusqu’à dimanche, la semaine avant le début des Jeux mondiaux. Ce n’est pas une date idéale cette année, mais le plateau est superbe malgré tout, avec Marcus Ehning, qui vise un doublé Aix-la-Chapelle-Calgary, voie le Grand Chelem Rolex, Kent Farrington, Eric Lamaze, Beezie Madden, Steve Guerdat, Luciana Diniz, Nicola Philippaerts, Maikel van der Vleuten ou le vainqueur 2017 Philipp Weishaupt (LB Convall), qui, comme Luciana Diniz (Fit for Fun), emmène son cheval de tête, ayant carrément renoncé aux Mondiaux pour cela… 
Outre Steve Guerdat, qui misera sur Hannah et Alamo pour les grosses, sur Venard de Cerisy pour la vitesse et le derby dominical, la Suisse compte sur Barbara Schnieper, qui était déjà à Dublin comme cinquième, Alain Jufer et Yannick Jorand. Une sacrée chance pour le jeune Genevois ! Pius Schwizer était initialement désigné, mais il est engagé à Rome et le Global Tour exige que « ses » cavaliers fassent tant d’étapes, sous peine d’amendes importantes. Werner Muff, promu dans l’équipe es JEM et donc sans Daimler, Romain Duguet et Jane Richard Philips sont aussi au Stadio dei Marmi (GP samedi dès 16h, sur le site, puis sur Eurosport).
Au total, à Calgary, 18 nations venues des cinq continents et 9 équipes complètes pour la Coupe des Nations de samedi, à suivre le soir (vers 22h) sur clipmyhorse ou le site du concours, comme le Masters CN présenté par Rolex, dimanche dès 20h environ. Ci-dessous, l’interview de Marcus Ehning, l’homme à suivre…
Alban Poudret

L’interview de Marcus Ehning
L’Allemand Marcus Ehning a donné une bonne raison aux 40’000 spectateurs compatriotes de faire la fête au CHIO d’Aix-la-Chapelle puisqu’il a décroché le prestigieux Grand Prix Rolex avec son hongre alezan de 15 ans Prêt A Tout. Bien que ce soit sa quatrième victoire dans des Majors, son Rolex Grand Slam of Show Jumping ne fait que commencer puisqu’il devient le nouveau prétendant. Nous l’avons interviewé à l’issue de son incroyable performance qui lui a permis de creuser un écart de deux secondes avec sa plus proche rivale, la Portugaise Luciana Diniz.

- À quoi pensiez-vous pendant la reconnaissance du parcours ? 
- Que c’était un très bon parcours et  qu’il y aurait une dizaine de sans-faute. Finalement, il y en a eu 11. À mon avis, rien ne me posait de réelle difficulté et il n’y avait rien que mon cheval ne pouvait pas sauter. Mais mon cheval s’est très bien comporté ici, par le passé, et cela m’a donné une grande confiance en lui. Je me suis dit que nous pourrions aller jusqu’au bout. C’est un cheval très flexible et j’ai beaucoup de chance de le monter. 

- Quelle manche a été la plus difficile, la première ou la seconde ? 
J’ai trouvé que la première manche était la plus difficile. Je n’ai pas toujours eu le rythme parfait que je voulais, mais j’étais très heureux d’être sans-faute. La deuxième manche a été incroyable, du premier au dernier obstacle. Et, u barrage, nous étions rapides, mais il y avait beaucoup de contrôle et cela m’a beaucoup plu.

- Étiez-vous inquiet en regardant le passage de Luciana (Diniz) ? 
- J’étais tendu en regardant Luciana. C’est une bonne cavalière et elle a été très proche de la victoire ici plusieurs fois.

- C’est vous qui êtes maintenant le détenteur du Rolex Grand Slam of Show Jumping. Irez-vous aux Spruce Meadows Masters, en septembre ? 
- Avant cette victoire d’aujourd’hui, je me concentrais uniquement sur les Jeux équestres mondiaux. Mais la situation est très différente maintenant. Je serai du voyage, avec mon gris Cornado NRW !
Propos cueillis par le Rolx Grand Slam

(Interview de Mel Obst, la groom de Marcus Ehning, dans Le Cavalier Romand d’août, de même que du champion)


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier