Barrage entre la Suède, la Grande-Bretagne et la France. La Suisse à une barre...

Pour la quatrième fois en dix ans, la Suède s'est imposée dans son superbe jardin de Falsterbo, remportant le Prix des Nations, après un barrage face à la Grande-Bretagne, 2e, et la France, 3e. Montant Lunatic (qui l'a décrochée...), Jens Fredricson, un ex-cavalier de complet reconverti dans le saut, a réglé ce barrage, face à William Funnell, moins rapide, et à Jérôme Hurel, piégé par le no 1. Une belle victoire devant son public - très nombreux, sous le soleil, pour le no 1 mondial Rolf-G. Bengtsson (4 + 0 avec Ninja la Silla), Malin Baryard-Johnsson (photo, 0 + 8 avec H&M Tornesch), Jens Fredricson (0 + 0/0 avec Lunatic) et Henrik von Eckermann (12 + 8 avec Coupe de Coeur), très en retrait. Allerdings viendra-t-il remplacer l'étalon gris d'ici aux JO? Plus que possible!

Il faut préciser que la Suède était la seule équipe à aligner son quatuor olympique et que les autres pays avaient au mieux une paire olympique en leur sein. Jens Fredricson, le no 4 suédois, promu pour les JO, était particulièrement motivé, déclarant :« Dès ce matin, j’ai senti que ça allait être ma journée, j’avais un très bon sentiment. Et cet après-midi, avec cette atmosphère si particulière,j’étais très motivé pour le barrage. De toute façon, je déteste être 2e, donc j’ai vraiment tout donné ! »

Les Suisses près du compte...

Un sans-faute de Christina Liebherr, piégée par l'ultime oxer avec LB Callas Sitte Z (4 + 4), ou de Clarissa Crotta, très proche du double sans-faute avec West Side (0 + 4), aurait permis à la Suisse de barrer contre les trois nations de tête. Dommage, car il s'en fallut de peu. Reste que cette 4e place conforte la bonne position (2e) de la Suisse au général, elle l'améliore même. Et que sans l'apport de Martin Fuchs - qui fêtait ses 20 ans ce vendredi, mais n'a pas été servi par la chance - et Principal en seconde manche, à trois seulement, l'équipe de Stéphane Montavon a plutôt bien rempli sa tâche.

Les scores des Helvètes: 0 + 4 pour Arthur G. da Silva et le dynamique étalon gris Luis della Caccia, que l'on pourrairt revoir aux Europèens 2013, idem pour Clarissa Crotta avec West Side, 4 + 4 pour Christina Liebher et LB Callas Sitte Z (dommage, cette faute sur le dernier!). Quant à Martin Fuchs (12 + np), il n'a donc pas pu présenter Principal (16 ans), "pas bien et donc indisponible", en seconde manche.  Du côté français, Marc Dilasser et Obiwan de Pilière marquaient un peu le pas (4 + 16) et Aymeric de Ponnat a chuté en seconde manche (0 + 8), heureusement juste après avoir franchi la ligne d'arrivée...

L'Allemagne (20 pts) s'est classée 5e, la Belgique (une journée à 4 pts pour tous!) 6e, les Pays-Bas 7es (28 pts), et l'Irlande 8e (34 pts), elle qui fait déjà figure de reléguée (mais reléguée de quoi?, la nouvelle formule de la Super Ligue n'étant toujours pas arrêtée!).

Sachez enfin qu'Arthur Gustavo da Silva avait remporté la qualificative pour le GP le jeudi soir avec La Toya III, l'ex-jument de Markus Fuchs, présent ici comme coach. Derby samedi, Grand Prix Longines de Suède dimanche.  

A. P.

 

La Suisse grimpe du coup à la 2e place de la Super Ligue, derrière l'Allemagne. Le classement provisoire avant Hickstead et Dublin:

1.    Germany                    -    41

2.    Switzerland                -    30.5

3.    France                    -    30

4.    Sweden                    -    28

5.    Netherlands                -    27.5

6.    Great Britain                -    27

7.    Belgium                    -    25

8.    Ireland                    -    19

Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand