CSIO de Lummen: l'Italie 1ère, la Suisse 7e

Victoire surprise de l'équipe transalpine. Bonne performance de Grégoire Oberson.

C'est ce qu'on appelle en foot "provoquer un choc psychologique". L'Italie a changé d'entraîneur et de chef d'équipe et comme à l'époque, quand Markus Fuchs avait pris les rênes en août 2009 (victoire à Dublin, d'entrée de jeu, et 2e place aux Européens derrière la Suisse), l'arrivée de Stefano Scaccabarozzi a semble-t-il eu un effet stimulant ce vendredi à Lummen (BEL), dans la prémière Coupe des Nations de l'année sur sol européen.

Francesca Capponi, qui a tourné deux fois sans faute avec Stallone, Juan Carlos Garcia (8 + 0), Luca Marziani (0 + 5) et Natale Chiaudani (8 + 0), qui a signé un sans faute décisif, ont triomphé avec 8 pts.

La Belgique de Philippe Guerdat (qui lui reste aux commandes de "son" équipe!) y a crû jusqu'au bout, mais il aurait fallu un sans faute de Niels Bruynseels pour contraindre l'Italie au barrage. Devant leur public, les Belges (12 pts) partagent tout de même la 2e place avec les Canadiens (double sans-faute du fabuleux vétéran Ian Millar). L'Allemagne, le Mexique et l'Espagne partagent le 4e rang avec 16 pts.

Suisse mi-figue, mi-raisin

La Suisse, 7e avec 20 pts, est juste dans la première moitié du classement, devant la Grande-Bretagne et le Danemark. Au premier tour, Grégoire Oberson a signé un magnifique sans faute avec Edesa's November. Une barre pour Arthur Gustavo da Silva avec Luis della Caccia et pour Christina Liebherr avec Callas Sitte Z. Ironie du tirage au sort, la Bulloise passait juste avant le passage de Mubarak Al Rumaihi montant son ex-crack LB Casanova, vendu cet hiver au Qatar. Ils se sont croisés en piste et elle aura pu jeter un coup d'oeil sur ce tour, qui s'est soldé par une élimination (l'équipe n'a du reste pas fini). Dans le camp suisse, on a heureusement pu biffer les 12 pts de Theo Muff sur Leszek.

Edesa's November, un nom à retenir

A l'issue de la première manche, la Suisse était ainsi 3e exaequo avec  l'Allemagne, la Grande-Bretagne, l'Italie, l'Espagne et le Mexique, tous à 8 pts tandis que le Canada et la Belgique tenaient la tête, avec 4 pts. Autant dire que tout restait à faire! Et Theo Muff refit hélas trois barres avec le gris Leszek, préféré (à tort?) à Acomet. Idem pour Christina Liebherr, qui réédita ses 4 pts avec LB Callas Sitte Z. Et idem pour Arthur G. da Silva Luis della Caccia (4 pts).

Comme Grégoire Oberson n'a cette fois pas pu éviter une faute avec Edesa's November, la Suisse n'a pu finir 4e ex. , ce qui eût été excellent. Il n'empêche que le Genevois installé en Belgique a signé la meilleure performance suisse du jour avec le bai brun de 11 ans aux origines prestigieuses (par Voltaire et par Olisco).

Le 7e rang pour la Suisse, coachée par Werner Muff, qui avait sauté le matin sur une 150 cm avec Kiamon (1 pt de temps) qu'il prépare pour le CSIO de France à La Baule (10 au 13 mai), 1ère étape de la Super Ligue.

A. P.


Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand