CSIO de St-Gall: des jeunes devant, Romain Duguet et Emilie Stampfli brillants

Olivier Philippaerts remporte la qualif pour le GP avec 2 dixièmes d'avance sur le Champenois-Bernois. La Soleuroise bonne 3e de la chasse, derrière William Whitaker et Eiken Sato

Romain Duguet,Emilie Stampfli,William Whitaker, Eiken Sato, CSIO de St-Gall Romain Duguet, ici avec Quorida de Treho

Les deux épreuves au programme ce samedi à St-Gall, sous le soleil et devant un public cette fois bien fourni, comptaient pour les Longines Rankings et elles ont offert du beau sport. Le Prix Liebherr, un Barème A avec barrage, était qualificatif pour le Grand Prix de dimanche ( (à suivre dès 13h30 sur DRS2 et dès 15h30 sur RTS2 ou son site internet). Victoire du jeune Belge Olivier Philippaerts sur l'étalon gris Zilverstar T (par Berlin), avec deux petits dixièmes de marge seulement sur Romain Duguet et son étalon SF Otello du Soleil (par Alligator Fontaine et par Papillon Rouge), qui ont aussi avalé les derniers et les longues distances de cette belle et grande place avec entrain. 

Jessica Kürten, qui monte bien toujours pour l'Irlande, même si elle est mariée à un Allemand, habite entre la France et le Liechtenstein et monte désormais pour le Suisse Paul Bücheler, était 3e avec Cool and Easy, le holsteiner mis par Beat Mändli et elle allait aussi se classer 7e de la chasse avec Croesus, champion de Suisse 2013 avec ce dernier. En se plaçant 7e avec Clooney, Martin Fuchs confirmait sa qualification pour le GP (4 meilleurs individuels ou réservistes de cette épreuve), déjà acquise jeudi avec Principal (5e). Certains de ceux qui étaient déjà qualifiés, comme Frédérique Fabre Delbos (Nirvana Basters sautera le GP), avaient fait l'impasse.

Emilie Stampfli en pleine confiance

La grande chasse dédiée à la mémoire du si regretté président Peter Stössel, disparu à la fin de l'année passée, a été très spectaculaire, même si l'on peut regretter les naturels qui ont disparu du Gründenmoos (le Pulvermann's Grab, déjà réduit, a été comblé de terre, ne subsiste qu'un trou surbarré). Jolie victoire du Britannique William Whitaker (25 ans), fils de Ian (le seul non-cavalier des quatre brothers) et formé par son oncle et parrain Michael avant de se mettre à son compte avec ses propres frères. Quelle famille!

Avec Upperclass, William Whitaker a fait une foulée de moins dans la plupart des lignes, tout comme le Japonais Eiken Sato et la jeune jument S. F. Soory de l'Hallali, qui ont coupé un peu moins court. Magnifique 3e place de la jeune Soleuroise Emilie Stampfli (20 ans) sur Nikita du Luot. Bien coachée par Heidi Hauri, dans une confiance exceptionnelle, Emilie réussit tout en ce moment. Rappelons qu'elle est aussi une des jeunes choisies par l'Académie nouvellement créée et qu'elle ira bientôt chez Kevin Staut.

Fabio Crotta était 8e avec Rubina VIII, 3e la veille, et Paul Estermann 10e avec Cornet's Hope, 5e la veille, et Romain Duguet 13e et 1er non classé avec Menthe de Normandie. Peu importe, Romain était 2e auparavant et ce dimanche il y a encore et surtout le Grand Prix de Suisse Longines, pour lequel il montera lui Quorida de Treho et une bonne douzaine de Suisses sont qualifiés (dont Emilie Stampfli, qui sellera Alessa Z). Werner Muff, qui souffre du dos, ne sera peut-être pas au départ, il a dû renoncer à la chasse, lui qui avait gagné la veille avec Osiris du Goyen. Dur, dur!

Alban Poudret


Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand