LONGINES FEI JUMPING NATIONS CUP St Gallen .BENGTSSON Rolf-Goran SWE ride  ERMINDO W at the LONGINES FEI JUMPING NATIONS CUP in St Gallen - Switzerland on 6 June 2021. Rolf-Göran Bengtsson et Ermindo W galopant vers la victoire pour la Suède à St-Gall. Photo FEI

CSIO de St-Gall : la Suède comblée, la Suisse 3e et un peu frustrée

Avec une Super Malin et un Douglas Lindelöw parfaits à l’initial, un Rolf G. Bengtsson adéquat au barrage, les Suédois remportent la Coupe des Nations de St-Gall. Les Suisses espéraient plus que la 3e place, mais Martin Fuchs tient un second crack en Leone Jei.

Egalité parfaite entre les Suédois et les Allemands sur les deux manches sélectives habilement conçues par Gérard Lachat, assisté de Reto Ruflin. Lors du duel final, à un contre un, les Scandinaves misaient sur leur vétéran Rolf Göran Bengtsson (59 ans), qui avait pourtant été moins performant (9 + 4), mais qui s’est montré parfait. Malin Baryard-Johnsson (H&M Indiana) et Douglas Lindelöw (Casquo Blue) avaient fait le plus dur auparavant, en signant chacun un double sans-faute. 

L’Allemagne partageait la tête après la première manche avec l’étonnante Egypte, classée 4e (sur 10) au bout du compte, mais elle s’est inclinée au barrage, Christian Kukuk et l’étalon gris Mumbai » buttant sur le deuxième obstacle déjà. 

La Suisse est  abonnée au podium à St-Gall (dix fois la 2e place), mais elle espérait plus cette année : la victoire de la Coupe, qui lui échappe sur son sol depuis Lucerne 2000 (et 1996 au Grüdenmoos). Malgré des petites fautes ici ou là, on y a cru presque jusqu’au bout. Martin Fuchs signa son second sans-faute du jour avec son hyper prometteur Leone Jei, un gris qui vole. Il eut fallu que Steve Guerdat l’imite avec Venard de Cerisy, mais celui-ci est moins performant depuis Rome et il refit deux barres. 

Un quatuor déjà clair

L’équipe dirigée pour la première fois en 5* par Michel Sorg termine toutefois à moins d’une faute de la victoire, le potentiel est là. Beat Mändli et Bryan Balsiger ont confirmé que c’est bien ce quatuor-là qui devrait disputer les JO. Avec, peut-être, quelques chevaux différents.

Le Mexique, 5e, devance cette fois-ci le Brésil, les Pays-Bas, à trois suite à la blessure du Turbo Z de Kevin Jochems, l’Italie, Israël et la Grande-Bretagne, qui a jeté l’éponge entre les deux manches. En parlant d’éponge, le terrain a bien absorbé toute la pluie tombée le matin et l’épreuve s’est déroulée à la régulière, même si certains chefs d’équipe avaient menacés de « bâcher les voiturettes » à la mi-temps. On a eu droit à du beau sport.

Alban Poudret

 


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier