CSIO de St-Gall : la grande chasse pour Emilio Bicocchi, Steve Guerdat 3e

Encore un succès transalpin ici, pour le Toscan Emilio Bicocchi et Call me, dans la chasse. Steve Guerdat bon 3e avec Happiness. Le Jurassien est encore en course pour le « clear round challenge ». Seconde victoire pour François Mathy Jr.

Emilio Bicocchi et Call Me Emilio Bicocchi et Call Me © katiastuppia.ch/csio.ch

Le samedi, au CSIO de St-Gall, l’épreuve-phare, c’est la grande chasse, dotée de 80'000 fr. Le tracé de Gérard Lachat (14 obstacles, 16 efforts) était intéressant et virevoltant à souhait. Sur la lancée de la fantastique série des Transalpins (ici comme à Rome), l’hymne italien a encore retenti, grâce à Emilio Bicocchi.
Montant l’étalon holsteiner Call me (10 ans), le fin Toscan de 40 ans a pris tous les risques, avec brio. A l’arrivée, près d’une seconde d’avance sur le Brésilien Yuri Mansur, 2e avec Chaganus, et Steve Guerdat, 3e avec Albführen’s Happiness. Tout réussit ici au Jurassien, 2e de la grosse épreuve jeudi avec Hannah, 2e de la Coupe des Nations avec Bianca et 3e ce samedi avec Albführen’s Happiness.
Quelle monture dans le GP ?
Quel cheval montera-t-il dans le Grand Prix de Suisse, cet après-midi dès 15h, ça c’est la question… « Je déciderai au dernier moment, dimanche matin», dit-il, en fonction de la forme de ses chevaux. Et du terrain (il a plu des trombes), peut-être aussi. Le Jurassien n’est-il pas le premier à pouvoir gagner ici le « clear round challenge » ? Il faudrait encore deux sans-faute dans le GP. « Si je suis au barrage, je jouerai de toute manière la gagne ! », précise-t-il.
Dans cette chasse, suivait l’élégante Nadja Peter Steiner, 4e avec Capuera II, et Schwytzois Philipp Züger, 5e avec L. Castus. Et Daniel Etter était 8e avec I am Samouraï. Meilleur Français, l’inconnu Benoît Cernin, qui a fait un tour très coulant avec Tea Star d’Oyale et se serait classé… 2e, et non 11e, sans sa barre. 
Quatre Suisses dans les dix
En lever de rideau, François Mathy Jr avait fêté sa seconde victoire du week-end. Montant l’étalon de 9 ans Casanova de l’Herse, le Belge avait fait une démonstration au barrage de la 150 cm. Il renonça à monter Uno de la Roque, également qualifié, pour le ménager avant le GP. Idem pour Roger-Yves Bost (Sunshine du Phare) et Giulia Martinengo Marquet (Fine Edition).
Derrière Bertram Allen, 2e avec Dino W, on trouvait le Français Aldrick Cheronnet, très rapide également avec Tanaël des Bonnes. Du côté suisse, Walter Gabathuler (Fine Fleur du Marais), Romain Duguet (Vancouver de Lanlore), le jeune Neuchâtelois Bryan Balsiger (Clouzo de Lassus) et Werner Muff (Pollendr) se suivaient de près, de la 6e à la 9e place. 
Alban Poudret


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Championnats romands élite et juniors – saut
Sion/VS

Coupe IENA des jeunes chevaux
Avenches/VD

Approbation des étalons, concours de juments et championnat des poulains
Haras national suisse à Avenches/VD

Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier