Cavalier olympique, Hermann von Siebenthal n'est plus

L'ancien directeur du manège de Bienne avait monté les JO de Münich avant de devenir le roi des épreuves de Puissance

Hermann von Siebenthal Hermann von Siebenthal

On se souvient de ses exploits en Puissance avec le fougueux Cosmos II, de son énergie naturelle. Peut-être aussi qu'il dirigea longtemps le manège de Bienne (jusqu'en 1998) et fut un constructeur de parcours estimé, comme le deviendra son élève et successeur à Bienne, Gérard Lachat. Les plus anciens savent peut-être encore qu'il fut écuyer au DFCA et monta les JO de Münich '72, sur Havanna Royal.

Hermann von Siebenthal s'est éteint récemment, dans sa 80e année, dans la discrétion et sa disparition nous touche. Car ce grand cavalier était aussi un homme sincère, modeste et passionné. Il avait gardé deux chevaux à ses côtés, depuis sa retraite, à Worb/BE. Nous lui dédierons un plus grand article dans le prochain "Cavalier Romand".

Alban Poudret


Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand