Championnats d’Europe d’Aix-la-Chapelle : l’équipe de saut sans Steve, mais soudée et très motivée

Equipe de Suisse L'équipe suisse de saut (Romain Duguet, Niklaus Rutschi, Martin Fuchs, Paul Estermann, Janika Sprunger, Thomas Wagner, vétérinaire, Andy Kistler, chef d'équipe, et Thomas Fuchs, entraîneur)

Ce mardi 11 août, le chef d’équipe Andy Kistler avait convié les médias pour une rencontre avec l’équipe de saut qui se rendra la semaine prochaine aux Européens d’Aix-la-Chapelle. C’est dans les jolies installations de Paul Estermann, à Hildisrieden, au cœur de la Suisse, que la rencontre a eu lieu. Sous le soleil de cette journée, tous les cavaliers semblaient heureux d’être présents, se serrant mutuellement dans leurs bras. A une semaine du début d’un championnat plus qu’important pour la Suisse, Martin Fuchs, Janika Sprunger, Romain Duguet, Paul Estermann et Niklaus Rutschi (photo) ont montré une vraie unité. Les Helvètes étaient d’ailleurs ensemble la veille à Münich pour un entraînement d’équipe (seul manquait Niklaus Rutschi qui rentrait de Dublin). « Ils n’ont pas sauté haut, mais en ont profité pour s’entraîner sur un double de bidets identique à celui d’Aix-la-Chapelle », expliquait Thomas Fuchs. Présent à cet entraînement avec Nino, Steve Guerdat espérait encore que la FEI lèverait la sanction à temps pour les inscriptions définitives.

Il faut dire que les derniers jours n’ont pas été de tout repos pour Andy Kistler et son équipe. Il aura fallu attendre jusqu’à hier soir (lundi) pour que la FEI annonce le maintien de la suspension de Nino, le privant ainsi de championnats d’Europe. « Nous avons tout essayé jusqu’au bout pour faire lever cette suspension, preuves à l’appui, mais cela n’a pas suffi », regrettait Andy Kistler.

Romain Duguet et Martin Fuchs, tous deux proches du champion olympique, ont affirmé qu’ils seraient d’autant plus motivés à obtenir la qualification pour les JO, pour eux, mais aussi pour Steve. « Ces dernières semaines n’ont vraiment pas été faciles avec cette affaire, mais nous sommes décidés à obtenir cette qualification pour que Steve puisse défendre son titre l’an prochain à Rio. Pour que justice soit faite », disaient en chœur Romain Duguet et Martin Fuchs.

Andy Kistler a aussi rappelé tout son soutien à Steve : « Les cavaliers et moi-même sommes à 100% derrière lui. La contamination alimentaire qui le touche pourrait arriver à n’importe qui. Steve, son équipe et la Fédération suisse des sports équestres sont naturellement très déçus. Steve tenait toutefois à souhaiter tout le meilleur à l’équipe. »

Malgré les récents événements, la Suisse est prête à en découdre. Cela suffira-t-il ? Reponse sur le terrain dès mercredi prochain.

Vous retrouverez demain les dernières infos sur les couples, le programme des chevaux et les espoirs des cavaliers de l’équipe de Suisse sur ce même site. 

O.G.


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier