Christina Liebherr et LB Fun Again à Humlikon. © Angelika Nido La dernière victoire en GP de Christina Liebherr, avec LB Fun Again en 2020 à Humlikon. © Angelika Nido

Christina Liebherr abandonne le haut niveau

Coup de tonnerre dans le ciel suisse, Christina Liebherr renonce « le cœur lourd » au grand sport. Elle a écrit une lettre expliquant les raisons de ce retrait un peu forcé.

A 43 ans, celle qui fut doublement vice-championne d’Europe en 2005, après avoir été la meilleure Suisse aux JO d’Athènes, médaille de bronze par équipe aux JO de Hongkong 2008 ou encore gagnante de ce Grand Prix de Suisse à St-Gall en 2008 avec le seigneurial LB No Mercy, quitte la grande scène, après une carrière faite de grands hauts et de quelques bas.

Christina Liebherr a pris la plume pour annoncer, « le cœur lourd », ce "changement dans ma (sa) vie." Le propriétaire et sponsor de ses chevaux de concours veut se retirer du sport et les vendre, le propriétaire du manège veut aussi s’en séparer et on comprendra qu’il s’agit d’une décision de son père, Hans. « Sans ces deux atouts essentiels, il ne m'est pas possible de pratiquer le sport comme je l'ai appris ». 

La Bulloise va se consacrer à l'avenir à d'autres nouveaux défis et projets professionnels, mais gardera ses jeunes chevaux, les « rejetons » de ses anciens chevaux de concours, Casanova, Callas Sitte, Eagle Eye, Queen du Chateau, Crumble et Fun Again, hélas encore trop jeunes pour le sport. Et après avoir remercié tous ceux qui l’ont soutenue, elle finit avec des notes d’espoir : « Je ferme un chapitre de ma vie, mais l’avenir attend. » Nous y reviendrons plus en détail dans le prochain numéro.

Alban Poudret

  


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier