Coupe des Nations à Falsterbo: L'Allemagne gagne sans marquer de points. La Suisse 7e

Sur le très beau terrain en herbe de Falsterbo, en Suède, la 6e étape de la Furusyyia Coupe des Nations n’a pas souri aux Suisses.

Comme Falsterbo, 6e étape de première division des Coupes des Nations, ne comptait pas pour les Suisses, Andy Kistler en a profité pour tester certains couples. Les deux leaders Steve Guerdat et Pius Schwizer étaient évidemment du voyage et avaient sellé leur 2es et/ou 3es chevaux, Concetto Son pour le premier et Quidam du Vivier pour le second. Fabio Crotta avec Rubina et Niklaus Rutschi sur Windsor accompagnaient les cadors.

Les dés étaient toutefois jetés dès la première manche pour les Helvètes puisqu’ils écopaient de 17 points et pointaient à la dernière place, loin derrière les autres nations. Steve Guerdat ne pouvait faire mieux que 12 points et ne repartait pas en deuxième manche, Concetto étant appremment blessé. La meilleure prestation de l’équipe est à mettre au compte de Fabio Crotta et Rubina, bons 3e du GP de Saint-Gall, qui n’étaient piégés que par le temps en première manche et faisaient une faute dans la deuxième. Niklaus Rutschi et Windsor ont écopé de deux fautes d’abord, dont une grosse sur le n°1, et sont sortis de piste avec 4pts lors de la seconde. Pius Schwizer, qui faisait 8 points lors de son premier parcours avec Quidam du Vivier, sortait un superbe sans-faute en seconde manche. 7e rang final pour la Suisse. L’Ukraine s’effondrait en 2e manche et prenait le 8e et dernier rang pour cette nation qui avait choisi Falsterbo comme épreuve qualificative. Il est vrai que les scores lourds d’Oleksandr Onyshchenko et Carlina (12 +12) n’ont pas aidé l’équipe.

La victoire est revenue, une fois encore sur ce circuit, à une équipe qui n’avait pas choisi Falsterbo comme étape comptant pour la finale de Barcelone : l’Allemagne. Menée par la jeune Katrin Eckermann et Firth of Lorne (1+0), aucun membre de l’équipe n’a fait plus d’une barre. 5+4 pour Meredith Michales Beerbaum et son nouveau crack Fibonacci, 1+1 pour André Thieme sur Conthendrix et 0+4 pour Patrick Stühlmeyer et Lacan 2.

La Suède, qui aurait gagné sans la faute de son dernier cavalier, Peder Fredricson prenait le 2e rang.

L’Espagne et Les Etats-Unis se partageaient le 3e rang avec un total de 9 points. A noter les très beaux double sans-faute de Brianne Goutal et Nice de Prissey pour les Américains et de Sergio Alvarez Moya sur Zipper pour les Espagnols.

Jur Vrieling a fait perdre tous les espoirs de victoire à ses compatriotes sur la dernière ligne. Avec 12 points, les Hollandais se sont retrouvés 5e, eux qui, comme les Britanniques, 6es, devaient marquer des points en vue de la finale de Barcelone. 

O.K. 


Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand