Coupe des Nations de Lummen: l’Allemagne 1ère, la Suisse 5e, mais avec trois victoires individuelles

Première Coupe des Nations de la Division I européenne en 2017, Lummen a vu la victoire des Allemands après un barrage face aux Français et aux Belges, 3es. Walter Gabathuler, le meilleur Helvète, avait auparavant gagné une épreuve, tout comme Pius Schwizer et Steve Guerdat

Walter Gabathuler,Andy Kistler,CSIO Lummen,Steve Guerdat,Dioleen,Pius Schwizer Le "chef" Andy Kistler (à dr.) peut être fier de Walter Gabathuler à Lummen

La Suisse ne marquait pas de points sur cette étape-ci (elle a dû en choisir 6 sur les 8 du circuit, Lummen n’en est pas), mais cet honnête 5e rang a sa petite importance, puisque deux autres rivales ont dû coup perdu un rang, la Suède, 7e, et l’Espagne 8e. Au final, ça peut peser! L’Italie a, elle, pris un bon 4e rang, 2 pts devant la Suisse. 

Comme la Suisse, l’Irlande, 6e, et la Belgique, reléguée en Division II cette année malgré sa victoire à la finale 2016 de Barcelone (!), mais invitée comme pays hôte, ne marquaient pas de points. La Belgique faisait partie des trois barragistes ce vendredi, mais Pieter Devos, qui avait été choisi pour son team, a essuyé un refus à l’entrée du double, par excès de gourmandise: 3e!

Duel très serré entre les Français et les Allemands. Il a manqué sept dixièmes à Pénélope Leprévost et Ratina de la Rousserie pour battre le chrono d’Andre Thieme et Conthendrix, impeccables. Une foulée, gagnable sur les deux derniers! Et il avait manqué quelques millimètres (?) sur la latte de la rivière à l’épatant Bernard Briand Chevalier et Quadillac du Heup lors de la seconde manche pour donner la victoire avant barrage au jeune quatuor de Philipp Guerdat, qui a testé des nouveaux.

Deux bonnes surprises…

La Suisse avait, elle, l’équipe la plus âgée - ou la plus aguerrie, c’est selon, mais un équipe A-B pleine de promesses en chevaux. Grand retour de Walter Gabathuler (63 ans en juin) après 12 ans sans Coupe des Nations. Le Bâlois a été le meilleur des quatre avec Fine Fleur du Marais (4 + 0) et la seconde manche fut plus calme et coulante. Belle performance de Nadia Peter Steiner et la prometteuse Saura de Fondcombe (0 + 8), un peu fatiguée au second tour (grand ce beau terrain en herbe, long ce parcours!).

On attendait un peu plus de Paul Estermann avec Lord Pepsi (4 + 4) et de Pius Schwizer avec Balou Rubin R (8 + 4), mais l’impression globale était assez bonne, pour cette reprise. La 5e place ne fait pas désordre et on a des réservistes, « au cas où ».

Déjà trois victoires suisses!

On se passait aussi de notre leader Steve Guerdat, qui était exceptionnellement le 5e homme, même s’il aurait pu peser avec la jeune Ulysse des Forêts, 6e du GP de Bordeaux et 6e jeudi ici. Le Jurassien a, en revanche, pu gagner cet après-midi une épreuve avec barrage du CSI2* avec Dioleen, déjà 3e la veille. 

Jeudi, la 150 cm au chronomètre comptant pour les rankings avait été gagnée par Pius Schwizer et Léonard de la Ferme CH, de près de deux secondes plus rapides que Olivier Philippaerts, 2e avec Ikker, et plus de deux secondes que Jérôme Guéry, 3e avec Papillon Z. Et ce matin, Walter Gabathuler a remporté une autre 150 cm, avec barrage, sur Silver Surfer. Une bien belle journée pour notre grand « revenant »! Derby samedi, Grand Prix dimanche à 14h.

A. P.


Ce week-end

À l'étranger

Jeux olympiques – complet
Tokyo (JAP)

CSI 3*/ CDI 3* Herzlake 
ALL

Championnat du monde juniors – voltige
Le Mans/FRA

En Suisse

Championnat de Suisse R – saut
Bättwil/SO

CC Ecublens – La Garance
VD

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier