Coupe du monde à Las Vegas: trois Helvètes motivés dans le Nevada!

En saut d’obstacles, la Suisse est représentée par un trio de choc, mais la concurrence est rude. Daniel Deusser et Cornet d’Amour défendront-ils « leur » Coupe?

Steve Guerdat en leader à Las Vegas après avoir remporté le Grand Prix de Göteborg en mars dernier, avec la géniale Albführens's Paille de la Roque. Steve Guerdat en leader à Las Vegas après avoir remporté le Grand Prix de Göteborg en février dernier, avec la géniale Albführens's Paille de la Roque.

Pour la sixième fois en quinze ans, Las Vegas et le Thomas & Mack Center accueillent la finale de la Coupe du monde de saut d’obstacles, avec en prime cette fois-ci, pour la quatrième fois, celle de dressage. Une double affiche très alléchante qui va animer la cité du jeu jusqu’à dimanche. 
En saut, trois épreuves sont à franchir, comme depuis la création de cette Coupe du monde par le journaliste suisse Max E. Ammann, voici 37 ans: une chasse jeudi soir à 19h locales (et donc à 4h du matin vendredi sur Equidia, à revoir ensuite, ou sur FEI-TV!), un gros Barème A avec barrage vendredi soir à 19h (4h du matin samedi et à nouveau dans la journée sur Equidia ou sur FEI-TV) et une épreuve finale en deux manches (66% des finalistes dans la première, 50% dans la seconde) dimanche dès midi (21h en Suisse, à suivre sur Equidia ou FEI-TV).
Trois Suisses sont en lice, Steve Guerdat, brillant leader du circuit qualificatif européen 2014-2015, Martin Fuchs, très régulier aussi, et Pius Schwizer, repêché suite à des forfaits, mais toujours capable de performances avec Toulago. Ce trio peut imiter l’exploit du trio en lice lors de la dernière finale ici, en 2009, à savoir tous dans le Top 10 (Christina Liebherr 4e avec LB No Mercy, Steve Guerdat 8e avec Trésor V, 3e en 2007 déjà, et Daniel Etter 10e avec Peu à Peu), exploit qui avait sans doute contribué à la victoire collective aux Européens de Windsor, quatre mois plus tard, même si LB No Mercy, blessé, n’en était plus.
Steve Guerdat en est à sa 9e finale de Coupe du monde et il a terminé huit fois dans le Top 10 (seule exception, Genève 2010, un comble!), une régularité exceptionnelle, et trois fois sur le podium: 3e en 2007 avec Trésor V, à Vegas déjà, 2e en 2012 comme en 2013, avec Nino des Buissonnets.
Le Jurassien mise cette fois sur Albführen’s Paille de la Roque, 3e du Top-10 2014, victorieuse fin février à Göteborg (photo) et assez agile pour s’en sortir dans cette minuscule arène. Soutenu par sa famille, ses cousins et ses potes (le fans’club compte plus de 12 membres à Vegas!), il est très motivé. « Paille voyage facilement en avion et elle avait été 2e du Masters de Los Angeles, en septembre dernier. Le voyage et le climat étaient assez identiques, ma groom Emma était chaque fois avec elle, je suis confiant. »

Les pronostics des cavaliers
Le champion olympique a fini le circuit européen 2014-2015 en tête et il fait partie des favoris, avec l’Allemand Daniel Deusser, tenant du titre sur son sublime Cornet d’Amour, les Français Delaveau et Staut, le jeune Irlandais Bertram Allen ou plusieurs Américains, notamment Beezie Madden et McLain Ward.
Steve Guerdat voit aussi son pote Martin Fuchs parmi les favoris: « PSG Future a été très régulier cet hiver, il est très respectueux et Martin a l’expérience des championnats, car la pression est déjà là chez les juniors ou jeunes cavaliers. ». Le jeune Zurichois se réjouit de cette finale: « C’est mon premier Las Vegas et mon premier grand championnat, mais Future est toujours là, simple, léger, souple, avec lui je vise le Top 10 et si tout va au mieux un podium, je n’ai rien à perdre ».
Et quand on connaît Pius Schwizer, on sait qu’il ne s’est pas déplacé pour faire de la figuration, surtout avec Toulago, qu’il a bien reposé ces derniers mois. Les trois Suisses ont des chances cette fois-ci. Ils font tous partie des dix ou quinze favoris (41 cavaliers sont en lice, suite au forfait du Saoudien Al Sharbatly). 
La Canadienne Tiffany Foster voit même Steve Guerdat 1er, Martin Fuchs aussi, Andres Rodriguez l’imagine 2e derrière Beezie (cela rappelle Göteborg 2013…), Lauren Hough, Rolf Göran Bengtsson et Rodrigo Pessoa le voyant parmi les cinq favoris. Rodrigo Pessoa et Cian O’Connor placent Martin Fuchs dans le Top 3 ou Top 5. Daniel Deusser a toutefois les faveurs des dix ou douze parieurs, suivi de Beezie Madden, Bertram Allen, McLain Ward et Steve Guerdat.
Les Américains ne brillent pas souvent à Vegas, mais ils ont une belle délégation. On notera la présence de Flexible (19 ans!), victorieux de la finale 2012 à Den Bosch avec Rich Fellers.
A. P.
Voir news sur le dressage

 


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Championnat de Suisse des chevaux CH
Avenches-IENA/VD

Coupe IENA des jeunes chevaux
Avenches-IENA/VD

Championnats valaisans – dressage
Illarsaz/VS

Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier