Elian Baumann Elian Baumann et Campari se sont imposé dans la grosse épreuve d'hier à Crans-Montana. LDD / © Jumping Longines Crans-Montana

Crans-Montana : Elian Baumann aux anges

Sous un soleil radieux et devant un public nombreux, Elian Baumann a remporté le Prix Edmond de Rothschild, comptant pour les rankings et dernière épreuve qualificative pour le très attendu Grand Prix de dimanche (14h00).

L’hymne national suisse a une nouvelle fois retenti dans une épreuve majeure du Jumping de Crans-Montana. C’est au Soleurois Elian Baumann et son hongre de 11 ans Campari Z que l’on doit cette magnifique victoire dans le Prix Edmond de Rotschild. Le cavalier de 29 ans a été le plus rapide des douze qualifiés pour le barrage de cette épreuve comptant pour les Longines Rankings. Robert Smith (Cimano E), déjà 2e jeudi du Prix Emil Frey Sion, était le premier à s’élancer dans le barrage, et mettait la pression sur ses concurrents. Seuls le Belge Christophe Vanderhasselt (Identity Vitseroel), parti juste après lui, et bien évidemment Elian Baumann, parvenaient à être plus rapides. «Je suis aux anges, souriait Elian au terme de ce Prix Edmond de Rothschild. Mon cheval, Campari Z, est merveilleux, je n’avais jamais imaginé un tel résultat en arrivant ici. C’est ma première participation à un concours international de ce niveau !» Il faut dire que la paire est en forme: ensemble, ils ont remporté le Grand Prix de Lignières le weekend dernier.

Treize Suisses qualifiés pour le Grand Prix 

Si certains avaient déjà leur ticket en poche grâce à leur bon résultat le jeudi, d’autres ont profité de cette épreuve pour décrocher le précieux sésame. C’est notamment le cas de la coqueluche de la station, Aurelia Loser. Auteure d’un excellent sans faute en première manche, elle a manqué de chance au barrage en terminant avec 4pts (8e), mais cela lui suffit pour se qualifier pour le Grand Prix Longines. Elle rejoint les rangs des treize Helvètes qui prendront le départ de l’épreuve phare de cette compétition, dont Pius Schwizer, Romain Duguet, Niklaus Rutschi ou encore le Valaisan Laurent Fasel.

Doublé français

Plus tôt dans la journée, le Prix Firstcaution en deux phases a pris un air de Coupe du Monde de football avec la domination des cavaliers français, auteurs d'un joli doublé. Ultra-rapide en seconde partie, Titouan Schumacher a devancé de plus de trois secondes son compatriote Jean-Luc Mourier. Comm. 


Dans la même catégorie

Les tournées se poursuivent

Les tournées se poursuivent

17 février 2021    Saut

Martin Fuchs 2e du GP 5* de Wellington

Martin Fuchs 2e du GP 5* de Wellington

14 février 2021    Saut

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier