365_Daniel Deusser_Scuderia 1918 Tobago Z Daniel Deusser, ici sur Tobago Z, prend pour la 3e fois (et quatre mois) la tête du classement mondial.

Daniel Deusser est le nouveau No 1. Steve Guerdat 2e, Martin Fuchs 3e

On a raboté d'un coup le classement mondial de trois mois, le Covid se calmant et le circuit s’animant, cela permet à l’Allemand Daniel Deusser de devancer Steve Guerdat, pourtant victorieux de deux GP. Les deux leaders Suisses toujours très haut placés et Bryan Balsiger 64e, 3e Suisse et 2e chez les – 25.

Ce vendredi à 18h30, au moment où se concluait le Grand Prix de Suisse à St-Gall, la FEI a divulgué le nouveau classement mondial et il comporte plusieurs changements dans le Top 10. Il faut dire que l’IJRC et la FEI ont décidé que, la pause Covid-19 étant quasiment levée, il serait bon de ne laisser plus que 24 mois de résultats, ce qui supprimait mars, avril et mai 2019. Et on va ainsi sauter de deux (ou trois) mois en deux (ou trois) mois pour ne plus avoir que douze mois de résultats en décembre prochain.
C’est la raison pour laquelle Daniel Deusser, bien que discret en mai (des classements à Grimaud et à Madrid, mais pas de succès), dépasse Steve Guerdat, pourtant victorieux du GP 5* de Grimaud et du GP 4* de Gorla Minore le mois dernier. Sinon, Steve Guerdat eût prolonger son règne de 28 mois (+ un auparavant, 29 au total) d’un mois supplémentaire.

Brillant cet hiver à Wellington et souvent en évidence au Global Tour, Daniel Deusser avait déjà été no 1 trois mois durant (en 2015 et 2017). Le duel entre ces deux géants va sans doute se prolonger. Martin Fuchs demeure 3e, mais est à 284 pts du nouveau leader et à 224 pts de son coéquipier et ami. Deux Suisses dans le Top 3, ça continue !

C’est désormais le Britannique Ben Maher, 4e (+1), qui suit le jeune Zurichois, à moins de 100 pts. Suivent à distance Kent Farrington, 5e (+2), Scott Brash, 6e (+2), Peder Fredricson, 7e (-3) alors qu’il vient de briller à St Tropez, Darragh Kenny, 8e (+2), McLain Ward, 9e (+3), et le Brésilien Marlon Modolo Zanotelli, 10e (+3), qui fait son entrée dans le Top 10.
Beaucoup de changements, on le voit, qui font que Beezie Madden, 11e (-2) et 1ère amazone, recule un peu, mais devance Julien Epaillard, 12e (+3), Christian Ahlmann, 13e (+1), et Jos Verlooy, 14e (+4), qui doit renoncer aux JO, Igor étant blessé. A noter que Pieter Devos descend de la 6e à la 16e place, ses succès de Doha et ailleurs, étant biffés.
Bryan Balsiger est le No 3 Suisse
Du côté suisse, Bryan Balsiger bondit de la 84e à la 64e place, devançant ainsi Pius Schwizer, 69e (-5). Le jeune Neuchâtelois est le No 2 des – 25 ans, derrière l’Américain Brian Moggre. Suivent Beat Mändli, 74e (+1), Niklaus Rutschi, 163e (-59), qui descend, Alain Jufer, 191e (+10), qui monte, Werner Muff, 236e (-25), Anthony Bourquard, 238e (+36) et 2e Suisse chez les -25, et Barbara Schnieper, 277e (-18). 
C’est le Top 10 suisse, que Janika Sprunger, 298e (-12), va bientôt retrouver, après une pause maternité. Ensuite, on a Paul Estermann, 309e (-93), Elian Baumann, 312e (+24), qui va encore progresser après sa 6e place dans le GP de St-Gall, Jane Richard, 314e (+19), Edwin Smits, 351e (-64), et Edouard Schmitz, 351e (-44). Aurélia Loser grimpe de la 662e à la 553e place : +129 !
A. P.

 


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Championnat de Suisse des chevaux CH
Avenches-IENA/VD

Coupe IENA des jeunes chevaux
Avenches-IENA/VD

CD & championnats valaisans
Illarsaz/VS

Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier