Démonstration de Christian Ahlmann dans le Grand Prix d’Aix-La-Chapelle. Guerdat et Estermann à la peine en 2e manche

Christian Ahlmann et Codex One, GP Aix-la-Chapelle 2014 Christian Ahlmann et Codex One, GP Aix-la-Chapelle 2014

Dans le Grand Prix d’Aix-La-Chapelle, on a assisté à un match américano-allemand. C’est l’hymne allemand qui a retenti dans une arène de la Soers survoltée grâce à Christian Ahlmann et Codex One, les seuls à avoir franchi les 39 efforts sans faute.

Dans le Rolex Grand Prix de dimanche à Aix-La-Chapelle, Christian Ahlmann a remis les pendules à l’heure. Blessé depuis septembre 2013, Codex One avait été absent ces derniers mois des plus grands rendez-vous. Mais ce dimanche 20 juillet, il a bien prouvé, aidé par son talentueux pilote, qu’il était de retour et en forme.

Après deux manches, cinq cavaliers étaient encore en lice pour succéder à Nick Skelton et Big Star. S’élancant en première position, Christian Ahlmann a dessiné, comme à son habitude, des tournants parfaits. Son chrono a certes été battu par tous les autres concurrents, mais aucun ne restait sans-faute. Le plus rapide, et qui décroche la deuxième place, est l’Americain Kent Farrington et Voyeur. Une faute rageante sur l’ultime obstacle, alors qu’il avait plus de deux secondes d’avance sur le vainqueur.

Marcus Ehning complète le podium avec Plot Blue. Rang 4 pour Daniel Deusser et son Cornet d’Amour. 

L’Américaine Lauren Hough et sa délicate jument suédoise Ohlala ont pris le 5e rang avec deux fautes mais a laissé une impression de fluidité. Avec 4 cavaliers dans le top 11, les Américains aussi montrent qu'ils sont en forme à quelques semaines de l'échéance des JEM. 

Deux Suisses s’étaient qualifiés pour la deuxième manche. Paul Estermann avait signé un bon sans faute au premier tour avec Eclipse et Steve Guerdat ne fautait qu’à la rivière avec Nino des Buissonnets.

La deuxième manche aura été nettement plus compliquée pour nos Helvètes puisque Steve subissait un refus sur le double n°3 et préférait abandonner. Le Jurassien n'arrivait pas à s'expliquer cet arrêt de son complice olympique. C’est sur le même double aux couleurs allemandes que la Castlefield Eclipse de Paul Estermann a dit non. Un second refus dans le triple n°7 sonnait son élimination. 

Trois fautes pour Pius Schwizer et Toulago. L’Aris de Janika Sprunger a eu peur du fameux double de bidet, mais l’a finalement franchi au deuxième essai. La Bâloise bouclait son tour avec 15 points.

L’épreuve a dû être interrompue un long moment suite à la chute impressionnante de Katrin Eckermann et Firth of Lorne. L’Allemande qui avait chuté jeudi dans la Coupe des Nations dans la rivière, a fait la même chute sur la rivière à nouveau. Si le cheval et la cavalière sont partis en ambulance, il semblerait que Katrin ne souffre que d’une clavicule cassée et que Firth of Lorne n’ait pas de fracture.

Avec cette victoire à Aix-La-Chapelle, Christian Ahlmann enclenche son cycle dans le Rolex Grand Slam. Il devra s’imposer à Calgary et ou à Genève pour décrocher le jakpot. Steve Guerdat reste toujours en lice pour décrocher un bonus s’il remporte Calgary alors que Pieter Devos, vainqueur à Calgary l’an passé a fini son cycle et semblait très decu après le non sec de Dream of India Greenfield sur le double de bidet. 

Oriane Kleiner

Christian Ahlmann et Codex One Christian Ahlmann et Codex One


Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand