Dublin: les Irlandais survolent leur Coupe des Nations, les Suisses 3es et 2es au général!

L’Irlande triomphe facilement à Ballsbridge. La Suisse se qualifie aussi pour la finale Furusiyya de Barcelone, finissant 2e du circuit. L’Espagne sera à Barça comme pays hôte, mais est reléguée

L’Irlande devait gagner devant son public pour sauver sa place à la finale des Nations Furusiyya de Barcelone et elle l’a fait. Une petite barre de Bertram Allen, suivie de trois « clear rounds » au premier tour, un sans-faute du jeune prodige ensuite, un nouveau clear de Greg Patrick Broderick et, malgré la faute de Cian O’Connor, Darragh Kenny n’a pas eu à resauter: triomphe total!
Les Pays-Bas ont pris la 2e place (8 pts) et la Suisse la 3e (13 pts). Christina Liebherr a été la meilleure de l’équipe, frôlant de peu (20 centièmes!) un double sans-faute avec le puissant et fiable étalon LB Eagle Eye (par Darco), qui semble en grande forme. La Fribourgeoise a peut-être trop soigné l’abord du triple, mais elle a fait deux tours superbes. Ces deux-là, il faudra les suivre de près dans le Grand Prix, dimanche.

Edwin Smits prend du galon
Edwin Smits a signé une excellente première manche avec Copain du Perchet CH (4 + 4), ne fautant que sur le vertical rouge no 3, et il a surtout répété sa performance au second passage, n’étant piégé que par le triple (10 c). L’étalon rue un peu trop (il l’a beaucoup fait au second tour), mais il a sauté avec une facilité incroyable. Lancé pour la première fois en Coupe des Nations, et qui plus est en Division I, par la Suisse, Edwin Smits a l’avenir devant lui avec ce cheval-là.
Steve Guerdat avait également signé une bonne première manche avec Corbinian (4 + él), ne fautant que sur ce no 3 décidément peu apprécié des Jurassiens, mais Corbinian refusa la rivière en seconde manche, ce qu’on ne lui avait jamais vu faire. Il ne les saute pas aisément, mais Steve Guerdat avait soigné l’abord et le refus fut d’autant plus rageant. Corbinian la sauta sans faute à la seconde tentative, mais se rebiffa un peu plus loin. Quelle déception pour le Jurassien, si soulagé de renouer avec la compétition et 3e la veille du Derby de vitesse (Rankings) avec Albführen’s Memphis, déjà 7e de l’ouverture. Réaction dès dimanche?

Tour décisif de Niklaus Rutschi
Niklaus Rutschi avait arrêté après la première faute de Windsor XV (ab + 0) au premier tour, le score de la Suisse, 4e ex. ne pouvant plus être amélioré, mais il a ensuite pesé de tout son poids sur le résultat final, en sortant alors un sans-faute important avec son alezan hollandais de 12 ans.
La Suisse est ainsi 2e au classement général, grâce à sa brillante régularité (2e, 4e, 2e et 3e). Victoire de la Belgique: le barrage d'Hickstead (2 secondes!) fait la différence.
L’Allemagne manquera encore Barcelone
L’essentiel, la qualification pour la finale des Nations Furusiyya de Barcelone (manquée l’an passé) est aisément acquis. En revanche, les Allemands, 8es au général, n’iront pas à Barcelone et cette année ce n’est pas à cause d’un forfait à St-Gall. L’Italie, grâce à trois sans-faute au second tour (24 pts avant ça!) sauve peut-être sa place en Super Ligue (9e), ça dépendra des équipes de Division II à Barcelone. Comme pays hôte, l’Espagne sera là, mais elle est reléguée pour 2016.
Alban Poudret


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier