Elena Divis et Hallelujah van het Doornhof. ©EO Elena Divis et Hallelujah van het Doornhof. ©EO

Elena Divis : « J’aime retrouver mes élèves le lundi et les écuries le mercredi ! »

En 2020, Elena Divis a survolé avec brio le Tour Romand R et prenait la 4e place du championnat de Suisse R. Enseignante à Cugy/FR, cette élégante cavalière de 32 ans avait également fait un passage chez les nationaux voici cinq ans. Basée à Chandon, chez son ami Jordan Schoch, la Fribourgeoise peut bénéficier de l’encadrement et des toutes nouvelles installations de la famille Schoch. Rencontre avec cette cavalière chaleureuse et passionnée.

  • Elena racontez-nous vos débuts à cheval ! 
  • Je ne viens pas d'une famille de cavaliers, donc j'ai débuté un peu par hasard, à l'âge de dix ans. Avec une copine, nous avons commencé à prendre des cours à Corminboeuf. J'étais déjà très grande, alors je suis rapidement passée à cheval. Mes parents n’ont jamais voulu m'acheter de cheval, donc j'ai fait un peu comme je pouvais. J'ai eu des demi-pensions, puis des trois-quarts de pension. En parallèle, je suis partie aussi à Corserey et je montais un peu dans les deux écuries. Puis, je suis revenue chez les Brahier. Corminboeuf, c'est une super école de vie, on s’y fait plein de copains. Depuis le début, j’ai toujours été passionnée. Je passais mes vacances aux écuries avec mes amis ! Aux alentours de mes 18 ans, j’ai eu Tequila v. h. Lambroeck, mon premier cheval. C’était l’ancien cheval de (...) 

Retrouvez cette interview dans le numéro de février (disponible ici ou chez votre marchand de journaux) de votre mensuel. Et abonnez-vous pour le recevoir chaque mois directement dans votre boîte aux lettres.


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier