Écouvillon nasal pour une analyse de dépistage du EHV par PCR | © imago/FSSE © imago/FSSE

[FSSE] Cas de rhinopneumonie équine aux CSI d’Oliva et de Lierre

Le 22 février 2023, la Fédération équestre internationale (FEI) a informé que quatre chevaux avaient été testés positifs au herpèsvirus équin de type 1 (HVE-1) lors du CSI d’Oliva (ESP). Sept chevaux avaient préalablement développé de la fièvre et ils avaient été immédiatement isolés et testés avec trois autres chevaux du même bloc d’écurie. Quatre d’entre eux avaient alors été testés positifs au HVE-1. Aucun des chevaux n’a développé de symptômes neurologiques.

Toutes les précautions nécessaires pour minimiser le risque de transmission ont été rapidement prises à Oliva et tous les chevaux présents du 7 au 22 février 2023 – soit près de 1000 chevaux – ont été bloqués dans la base de données de la FEI, ce qui inclut tous les chevaux qui ont déjà quitté Oliva. Les personnes responsables ainsi que les fédérations nationales ont été informées en conséquence.
A Lierre (BEL) également, un cheval ayant présenté des symptômes au cours du week-end a immédiatement été isolé et, après la confirmation de la présence du HVE-1en début de semaine, le cheval concerné ainsi que 25 autres chevaux considérés comme des chevaux de contact ont été bloqués dans la base de données de la FEI.

Tous les chevaux de Lierre et d’Oliva bloqués dans la base de données de la FEI, ne pourront pas participer à des manifestations FEI tant qu’ils n’auront pas satisfait à certaines exigences sanitaires imposées pour éviter une éventuelle transmission du virus. Les mesures de biosécurité obligatoires comprennent l’isolation durant au moins 21 jours, la prise de température rectale deux fois par jour et des tests de laboratoire pour l’HVE-1. Les chevaux ne peuvent sortir de l’isolement que sur avis d’un vétérinaire. Les tests HVE-1 doivent être soumis à la FEI pour que l’interdiction soit levée et que les chevaux puissent à nouveau participer à des concours FEI.
 

Des chevaux suisses sont également concernés

Une grande partie des chevaux qui ont participé au concours de saut d’obstacles d’Oliva, sont sur le chemin du retour ou sont déjà rentrés – ce qui est le cas des nombreux chevaux suisses. Les directives de la FEI s’appliquent également à ces chevaux, ce qui signifie qu’ils sont également bloqués dans la banque de données de la FSSE et qu’ils ne peuvent pas participer à des concours nationaux jusqu’à la présentation des tests négatifs exigés.

La mesure la plus importante pour interrompre les contaminations consiste à isoler les chevaux et à surveiller leur état de santé. Pour ce faire, il est recommandé de prendre la température corporelle des chevaux deux fois par jour (les températures supérieures à 38,2 °C sont considérées comme de la fièvre). Si plusieurs chevaux d’une écurie ont participé ensemble à un concours, ils peuvent être isolés comme un seul groupe. Si un cheval présente des signes de mauvaise appétence, d’écoulement nasal, de fatigue ou de fièvre, il convient de faire appel à un vétérinaire. Aucun nouveau cheval ne devrait être admis dans l’écurie et aucun cheval ne devrait la quitter pendant cette période – sauf pour un transfert dans une clinique.

Indications sur la vaccination

En général, il est recommandé de vacciner contre la rhinopneumonie, en particulier les chevaux qui font du sport et qui sont mis en écurie avec d'autres chevaux inconnus, les chevaux dans les élevages ou les exploitations à risque. Pour obtenir une immunité de troupeau, il faut si possible vacciner l'ensemble des chevaux. Votre vétérinaire privé pourra vous conseiller de manière optimale. Comm. FSSE

 


Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier