©FSSE ©FSSE

[FSSE] La stratégie de sortie pour le sport équestre pas encore définie

Après l’annonce du Conseil fédéral du 16 avril 2020 de l’assouplissement progressif des mesures de protection contre le coronavirus en Suisse, la question se pose de savoir ce que cela signifie pour la filière équine.

Stratégie de sortie pour le sport 

En principe, le sport n’est pas inclus dans les premières mesures d’assouplissement. Afin que dans un deuxième temps, une reprise des activités sportives puisse être possible, Swiss Olympic, la fédération faîtière du sport suisse, discutera ce vendredi après-midi avec l’Office fédéral du sport (OFSP) et avec les fédérations sportives d’une stratégie de sortie couvrant tous les sports, sachant qu’un travail de lobbying efficace n’est possible que si tout le monde tire à la même corde. La FSSE a déposé sa stratégie de sortie auprès de Swiss Olympic afin de disposer d’une base et dans le but d’assurer l’existence du sport équestre.

Les directives de l’OSAV restent en vigueur

Jusqu’aux prochaines décisions d’assouplissement pour le sport équestre, les directives de l’Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (OSAV) restent en vigueur selon les explications figurant sur le site web de cet office sous «questions fréquentes».

La FSSE et SHP s’engagent pour les cours d’équitation 

La FSSE et l’organisation professionnelle Swiss Horse Professionals SHP s’efforcent d’obtenir des organes compétents que les cours d’équitation soient très rapidement autorisés. Dans ce contexte, il ne s’agit pas uniquement des écoles d’équitation, mais également des entraînements individuels des cavaliers de concours qui gardent leurs chevaux en forme et qui aimeraient pouvoir se préparer en vue de la reprise des compétitions. Par ailleurs, un concept en vue d’un soutien ciblé des chevaux d’école a été déposé auprès du SECO. Ce concept comprend entre autre un dédommagement de 800 francs par cheval. Ces mesures visent à garantir que les chevaux puissent être nourris et entretenus selon leurs besoins spécifiques et que le sport équestre puisse continuer de se développer à la base.

Le groupe de travail «Manifestation 2020 – Covid-19» est activé

Également hier jeudi, le groupe de travail «Manifestations 2020 – Covid-19» a tenu une conférence téléphonique à laquelle les présidentes et les présidents de toutes les associations régionales, quelques organisateurs de concours, des représentants des disciplines FSSE et le Comité FSSE ainsi que la directrice sportive de la FSSE ont participé. Les discussions ont été très positives dans la recherche de solutions. Tous les participants ont fait preuve de compréhension pour la situation tout en voulant s’engager ensemble pour la reprise rapide des compétitions sitôt que la Confédération l’autorisera.

Cependant, la perte de nombreux sponsors de ces manifestations du fait de la situation économique est un élément qui pèse très lourd. C’est pourquoi ce groupe de travail présentera à fin avril après examen des propositions soumises des mesures concrètes destinées à faciliter l’organisation des manifestations.  

Les championnats suisses doivent avoir lieu 

Lors d’une rencontre de tous les chefs des disciplines de la FSSE en début de semaine, on a constaté que les championnats suisses représentent un grand moment sportif même si la saison des compétitions est plus courte que d’habitude. C’est pourquoi, la tenue des championnats suisses est actuellement maintenue.

Afin que les manifestations du second semestre puissent être organisées de façon coordonnée, la FSSE et les associations régionales s’efforcent de faire concorder le mieux possible les dates des manifestations confirmées et celles des manifestations repoussées sachant qu’en principe, les concours déjà confirmés ont la priorité dans le calendrier des manifestations.

Afin d’assurer une certaine sécurité en matière de planification, le groupe de travail prie les organisations d’annoncer rapidement l’annulation de leurs manifestations, même si celles-ci n’étaient prévues qu’en automne. Chaque date qui se libère offre à un autre organisateur la chance de pouvoir tout de même organiser son concours.  Comm. FSSE. 


Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier