Écouvillon nasal pour une analyse de dépistage du EHV par PCR | © imago/FSSE © imago/FSSE

[FSSE] Rhinopneumonie : levée des restrictions

Lors de sa réunion d'hier, la task force de la FSSE, composéé de la Commission vétérinaire et des vétérinaires de discipline ainsi que d'une représentante du service national d'annonce des maladies équines infectieuses Equinella, est arrivé à la conclusion unanime, après une analyse minutieuse de la situation actuelle, que l'interdiction des manifestations peut être levée d'un point de vue vétérinaire à partir du 29 mars 2021. Cette proposition a été approuvée ce matin par le Comité.

Étant donné qu'aucun cas d'infection par le virus de rhinopneumonie (EHV-1) lié aux concours internationaux n'a été enregistré en Suisse et que les chevaux rentrant de ces compétitions, qui sont toujours en observation, n'ont pas présenté de symptômes correspondants à cette maladie jusqu'à présent et ont toujours été testés négatifs lors des tests virologiques, la task force vétérinaire ne voit aucune raison de maintenir l'interdiction des manifestations. Le seul cheval qui était soigné à l'hôpital vétérinaire de Zurich a pu regagner son écurie d'origine dans le canton de Zoug.

Le Comité de la FSSE soutient cette évaluation et a accepté la proposition de la task force. Dans le cadre des restrictions COVID-19 actuelles, seules les compétitions avec des concurrents nés en 2001 ou avant ainsi qu’avec des membres des équipes nationales sont actuellement et jusqu'à nouvel ordre autorisées. Avec la décision prise aujourd'hui par le Comité de la FSSE, de telles compétitions pourront être organisées à partir du 29 mars 2021

Recommandations

Le virus de la rhinopneumonie est toujours présent dans la population équine, mais il n'est pas plus répandu ni plus agressif que les années précédentes. Les mesures de biosécurité habituelles restent donc valables. Dans ce contexte, la task force vétérinaire de la FSSE recommande que les chevaux soient toujours bien observés, que leur température soit prise régulièrement et qu'un vétérinaire soit appelé si des symptômes de maladie apparaissent.

Par principe, il incombe à chaque propriétaire de chevaux ou à chaque sportif équestre de surveiller la santé de son cheval et – indépendamment de la dernière épidémie de rhinopneumonie – de ne participer aux compétitions, aux entraînements ou à toute autre rencontre équestre qu'avec des chevaux en bonne santé. Le contact direct avec des chevaux inconnus et le partage des éponges, des seaux à eau et à nourriture, etc. devraient être évités dans la mesure du possible.

Equinella

Les vétérinaires suisses sont mis en réseau et déclarent les maladies contagieuses comme la rhinopneumonie à Equinella, le service d’annonce national pour la surveillance et la détection précoce des maladies équines. La FSSE est également en contact direct et étroit avec Equinella. L'aperçu des cas actuels de maladie sous forme de tableau ou de carte géographique peut être consulté publiquement à l'adresse suivante:

www.equinella.ch > Actualité


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier