Ben Maher,finale Global Ben Maher a gagné le circuit du Global Tour et il dispute cette finale de la Global League à Prague

Finale de la Global League à Prague : une pluie de dollars pour de bien curieux play-off…

Les finales de ce circuit se déroulent dès jeudi sur le mode play-off et on y redistribue une partie des dollars (près de douze millions, tout de même !!) encaissés pour participer à ce circuit. Trois Suisses sont en lice.

Prague accueille dès ce jeudi la finale de la Global Champions League, la 1ère du nom, et aussi le tout premier indoor organisé sur le circuit du marchand néerlandais Jan Tops. Comme ce dernier met sur pied de plus en plus d’événements labelisés GCL et GCT avec l’aval de la FEI (15, puis 20, bientôt 25 !), il se pourrait que ce ne soit pas le dernier indoor non plus… A l’affiche une finale en mode play off, comme en hockey ou en basket. 

Sur les dix-neuf équipes qui s'affrontent sur le circuit, seize ont le droit de disputer cette « Super Cup » à millions. Ce jeudi à 21h, les quarts de finale regrouperont douze équipes classées du 5e au 16e rang durant l’année, les quatre premières étant dores et déjà qualifiées pour les demi-finales de vendredi à 21h. Huit autres se qualifieront los de cette seconde épreuve. Et dimanche, la finale regroupera les six meilleures équipes, elle se disputera en deux manches plus barrage en cas d’égalité de points (dès 14h30). Ça fait beaucoup de sauts tout ça ! Bien sûr, on peut modifier son équipe et changer de cheval, et chaque épreuve se fait à trois (sur cinq équipiers), mais on suivra tout cela attentivement.

Une pluie de dollars!

Et il y aura évidemment beaucoup beaucoup d’argent à la clé : onze millions quatre cents mille euros (!!), dont six millions quatre cents mille dimanche : n’en jetez plus ! Une façon aussi de redistribuer une partie de l’argent demandé à chaque équipe (deux millions d’euros et même davantage l’an prochain). Ce qu’on appelle le sport business… Et à deux vitesses.

Et samedi, en prime, un Super Grand Prix du Global Champions Tour, doté de 1,2 millions d’euros. En lice les vainqueurs de chaque étape, comme Ben Maher, Scott Brash ou Harrie Smolders, Peder Fredricson, etc.) ou le suivant disponible en cas de doublé (quadruplé même pour ce qui concerne Ben Maher, vainqueur du circuit !). Bref, c’est la grande loterie et beaucoup seront gagnants…

Steve Guerdat n’en est pas

En lice à Prague, trois Suisses, Martin Fuchs, Pius Schwizer et Jane Richard Philips, mais pas Steve Guerdat, qui, comme d’autres, n’hésite pas à critiquer ce circuit où l’argent peut dans certains cas remplacer le talent, et qui surtout, comme peu d’autres, n’hésite pas à joindre l’acte à la parole et à renoncer à ces très lucratives épreuves. Cela le privera aussi de points aux rankings, la FEI n’ayant toujours pas écouté les remontrances du Club des cavaliers (IJRC) en la matière, mais le Jurassien garde sa ligne. Quitte à ce que cela lui coûte la place de n 1 mondial… Chapeau!

Alban Poudret


Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir la panier