Finale des Nations à Barcelone, avec de nombreux cavaliers olympiques, dont les Suisses

Belle participation à cette finale réunissant 18 nations et débutant ce jeudi déjà, avec la première manche à 16h

Nick Skelton,Big Star,Steve Guerdat,Martin Fuchs,Romain Duguet,Barcelone Nick Skelton montera Big Star à Barcelone

Héros de Rio, Nick Skelton est à Barcelone avec Big Star et… beaucoup d’autres stars attirées par la Finale Furusiyya des Nations 2018. Les Français, victorieux de cette finale en 2013, alignent leurs quatre champions olympiques (Pénélope Leprévost est remise de sa blessure), les Allemands ou les Britanniques leur meilleur quatuor également. Les Etats-Unis (avec quatre dames) et les Pays-Bas (Zenith a été demandé hier aux enchères pour 850’000 Euros, mais cette somme, jugée insuffisante, a été refusée) se passent de quelques ténors… 
La Suisse, qui a hélas tirer le numéro 1 de départ (Andy Kistler pense que ça peut porter chance!), doit pour sa part se passer de Janika Sprunger, suite à la blessure de Bonne Chance, qu’elle espère rétablie pour Palexpo (8 au 11 décembre), mais les quatre autres Helvètes partis pour le Brésil, Steve Guerdat (avec Corbinian à la place de Nino), Martin Fuchs (avec Clooney), Romain Duguet (avec Quorida de Treho) et Paul Estermann (avec Castlefield Eclipse ou Lord Pepsi), sont là. Du coup, Nadja Peter-Steiner complète l’équipe, comme réserviste (et concurrente dans les autres épreuves).
Il y a 18 nations et suite au forfait de l’Ukraine (avec les ennuis d’Onyshchenko, poursuivi par Interpol, c’est la débandade!), du Japon et des Emirats, la Grande-Bretagne et la Belgique (victorieuse de la finale 2015!), pourtant reléguées en Division II, ont été repêchées pour la finale, de même que l’Autriche. 1ère manche à 18 jeudi dès 16h00, à voir sur Equidia ou FEI-TV, petite finale (12 moins bonnes équipes) vendredi en nocturne (21h), grande finale (une seul manche et un éventuel barrage pour les 8 meilleures équipes) samedi en nocturne (21h), à suivre sur Equidia ou FEI-TV. GP dimanche à 15h. L’an prochain, on quittera Barcelone pour les Etats-Unis.

Et sur les autres pistes...
Si son dos va mieux, Werner Muff disputera le CSI3* de Canteleu (FRA). Et Janika Sprunger montera des jeunes au CSI1*/2* de Bonheiden (BEL), de même que Léa de Coulon. Le CSI1*/2* de Vittel a été annulé: un vingtaine de Suisses devaient y monter! Certains dont Marie Etter partent du coup au CSI2* de Darmstadt (ALL).

La relève du complet
En complet, la Suisse aligne une équipe aux championnats d’Europe de Montelibretti (ITA), près de Rome. Le Fribourgeois Robin Godel et sa Lully’s my Girl CH en sont. Trois demoiselles, Ladina Ammann, Carla Brunner et Anna Ilg, complètent l’équipe junior (1*), Sophie Schiesser et Teresa Stockar disputent le championnat JC (2*).
Caroline Aeberli dispute le CIC2* de Chateaubriant (FRA), Felix Vogg le CIC1* de Waregem (BEL) avec deux jeunes.
A. P


Dans la même catégorie

Les tournées se poursuivent

Les tournées se poursuivent

17 février 2021    Saut

Martin Fuchs 2e du GP 5* de Wellington

Martin Fuchs 2e du GP 5* de Wellington

14 février 2021    Saut

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier