GCT à Londres : Brash encore et toujours

A deux semaines des Jeux équestres mondiaux, Scott Brash prouve devant les siens qu’il n’est pas n°1 pour rien.

Scott Brash Scott Brash

La 11e étape du Global Champions Tour s’est tenue ce samedi 16 août à Londres. Beaucoup de couples s’étaient donnés rendez-vous au pied du bâtiment des Horse Guards afin de faire les derniers réglages avant les Jeux équestres mondiaux.

Si vingt trois paires terminaient la première manche sans faute, seules six rééditèrent le parcours parfait sur une 2e manche corsée par Uliano Vezzani. Sur ces six couples, deux ne se sont pas présentés au barrage, Laura Kraut et sa jeune Nouvelle, ainsi que Hans-Dieter Dreher avec Embassy. Ce dernier n'a pas pu repartir, à cause d'une marque (sans trace de sang) remarquée sur son cheval. Un protêt sera sans doute posé. Affaire à suivre.

L’an passé, la victoire avait été britannique grâce à Ben Maher et Cella. Cette fois encore, elle est restée aux mains du pays hôte grâce à l’indétrônable Scott Brash, sollicitant pourtant Hello Sanctos plus que de coutume, surtout lors de la 2e manche. Le Britannique a signé un barrage fluide, sans pour autant prendre tous les risques, s’assurant tout de même une victoire avec plus de cinq secondes d’avance sur Ludger Beerbaum avec son facétieux Zinedine. A deux semaines des JEM, le n°1 mondial prouve qu’il est en forme et qu’il tentera d’aller décrocher une nouvelle médaille.

Dernière à s’élancer, l’élève de Beat Mändli Katherine Dinan semblait avoir une cadence plus rapide que Brash, mais son fidèle petit Nougat du Vallet s’est brusquement arrêté à l’entrée du double faisant chuter sa cavalière. La 3e place est revenue au Hollandais Maïkel van der Vleuten et son étalon Verdi.

Pas de Suisse en deuxième manche

Quatre Suisses étaient au départ de ce Grand Prix, mais aucun ne parvenait à atteindre la deuxième manche. Il faut dire qu'ils ne montaient pas leurs chevaux de tête, au repos en vue des JEM. Une faute pour la prometteuse 8 ans Sixtine de Vains et Pius Schwizer, deux fautes, dont une sur le dernier, pour Steve Guerdat et Albfuehren's Paille. Plus de peine pour Jane Richard Philips qui mettait les trois derniers obstacles du parcours à terre avec Quister de Guldenboom. Deux fautes et une volte pour Beat Mändli et Antares F, pourtant vainqueur de la grosse épreuve le premier jour.

Pius Schwizer avait pris la 5e place de l’épreuve précédente, une 150 avec Chika’s Way. 

O.G. 


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Championnats d'Europe – complet
Avenches/VD

Championnats vaudois – saut
Yverdon-les-Bains/VD

Championnats jurassiens – saut
Tavannes/BE

Championnats valaisans – saut
Illarsaz/VS

Championnats fribourgeois – saut
Planfayon/FR

Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier