Badoux,Inconnu,LaTour-de-Peilz Pierre Badoux avec Inconnu dans un S de La Tour-de-Peilz, dans les années '80. Photo Alban Poudret

Grand cavalier et instructeur, Pierre Badoux est décédé

C’était une figure du saut d’obstacles, il avait été sacré deux fois champion romand et s’était illustré à Aix-la-Chapelle, il a aussi formé beaucoup de cavaliers, Pierre Badoux s’est éteint dimanche.

Est-ce le hasard de la vie ou une communion de pensées, voici trois jours nous publiions une photo de Pierre Badoux avec Fabio Cazzaniga sur nos réseaux sociaux ? Et ce dimanche en fin de journée, sa fille Gabrielle nous a appris le décès dans la journée de Pierre Badoux. A elle et à sa maman, Corinne, vont nos condoléances les plus sincères et émues.

Pierre Badoux, c’était une figure du monde équestre romand. Comme cavalier, comme « prof » et comme organisateur de concours. Né en 1947, il fut très vite un grand espoir, quand bien même il n’était pas issu d’une famille cavalière et commença à monter à 14 ans. Champion romand de saut « élite » à 23 ans, en 1970 à Ecublens, avec Thunderbird II, il le fut une seconde fois en 1976 avec Snowball, son cheval préféré. Entre temps, il fut 3e du championnat de Suisse et s’illustra dans des concours à l’étranger et même dans le temple d’Aix-la-Chapelle, avec Derby V. 

Durant plus de vingt-cinq ans, Pierre Badoux fut un ténor du saut d’obstacles et entraîna aussi nombre d’élèves dans son sillage. Il s’avéra aussi un organisateur éclairé sur ses terres d’Apples et de Poliez-Pittet. Il se remit en selle en 2012-2013, mais la maladie compliqua beaucoup sa vie ces dernières années. Dans le prochain Cavalier Romand, nous referons son parcours, en images et en souvenirs. 

Alban Poudret


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier