Niklaus Rutschi,Geesteren Niklaus Rutschi est à Geesteren

Hormis Sopot, avec Estoril, Geesteren, Gross Viegeln, Moorsele, Roeser, Deauville ou Sion : l’embarras du choix pour les sauteurs!

Si les Helvètes ne sont pas invités au CSIO de Sopot, ils se partagent entre sept ou huit autres CSI. Et la Suisse.

Chaque équipe de la Division I européenne marque des points dans cinq des huit étapes, mais ne peut plu être invitée aux trois autres et compter « pour beurre ». Ces places-là vont désormais à des équipes d’autres ligues et extra-continentales, ce que regrette plusieurs chefs d’équipe. La Suisse, qui est en tête du circuit, ne peut donc pas participer au CSIO 5* de Sopot, en Pologne. La France, victorieuse à St-Gall, y envoie une grosse équipe (trois « Saint-Gallois », Kevin Staut et Thierry Rozier), tout comme la Belgique, les Etats-Unis, la Suède ou même l’Espagne. GP vendredi à 17h, Coupe des Nations dimanche à 14h (à suivre sur MySport, avec commentaires en français, ou FEI TV).

Pas de Suisse non plus au convoité CSI 5* de Spruce Meadows où les Farrington, Lamaze et cie se mesurent, ou au magnifique CSI 4* de Bolesworth (GB).

Le CSI 5* d’Estoril, au Portugal, étape du Global Tour, se dispute jusqu’à samedi . Quatre Suisses sont en lice : Romain Duguet, Martin Fuchs (avec Chaplin), Jane Richard Philips et Pius Schwizer. Qualificative samedi à 18h et Grand Prix final ce même samedi dès 21h30 (à suivre sur le site du Global, puis sur Eurosport).

Avec leurs cracks. Ou des jeunes à préparer…

Des Suisses, on en trouvera aussi à Geesteren (HOL), où Beat Mändli, Paul Estermann, Niklaus Rutschi et Evelyne Bussmann, comme Beezie Madden ou Jeroen Dubbeldam, disputeront le GP dimanche dès 15h15 (à suivre sur clipmyhorse), au CSI 4* de Gross Viegeln (ALL), comme Werner Muff, au CSI 1/3* de Moorsele (BEL), comme Pascal Bettschen et Jennifer Meylan, au CSI 2* de Roeser (LUX), comme Steve Guerdat et Charlotte Barbey,  au CSI 2* de Deauville (FRA), comme Emilie Paillot, et des jeunes à Hagen. Chacun a ses motivations : gagner, prendre de l’expérienc ou en donner à ses chevaux.

Grosse délégation encore au CSI 1 et 2* de San Remo (ITA), avec Barbara Schnieper, Florence Schwizer-Seydoux, Sandrine Berger, François Vorpe, Hervé Favre, Matias Larocca, etc. Et en Suisse, il y a Sion, avec de grosses épreuves ce jeudi déjà, et Signy, avec de jolis derbies.

… et dans les autres disciplines

En dressage, Alexandra Zurbrügg est au CDI-W de Brno (TCH), la relève au CDIO J/CH/P de Hagen (ALL). Léonie Guerra brillera-t-elle encore ? La Valaisanne Lucie Moreillon à suivre aussi.

En complet, l’événement, c’est le CCI 4* de Luhmühlen. Michael Jung « n’ayant plus rien à prouver » (dixit son entraîneur) et se réservant pour Aix-la-Chapelle préfère monter le CSI 4* de Geesteren.

En attelage, neuf meneurs suisses, dont les Ulrich père et fils et Michaël Barbey, Mario Gandolfo ou Leo Risch, évoluent au CAI d’Altenfelden (AUT). Trois voltigeurs sont à Pezinok (SLO), sept spécialistes de l’endurance à Babenhausen (ALL).

A. P.


Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand