JEM 2014 concours complet : Fox-Pitt prend la tête après un cross difficile. Ben et Felix Vogg sont allés au bout de leur premier 4*

Ben Vogg Ben Vogg

Dans les magnifiques installations du Haras du Pin la journée de ce samedi 30 août a été riche en émotions. Après les deux jours de dressage, c’était au tour du cross de monopoliser les foules. La difficulté du tracé, encore plus impressionnante avec la lourdeur du terrain, a rendu le sport intense, un vrai championnat du monde. Aucun cavalier n’est parvenu a entrer dans le temps imparti qui était de 10'32“. Le sport a été passionnant, notamment pour un public venu en masse, plus de 50'000 spectateurs ont encouragé les couples. Bon nombre de chutes, mais aucune à l’issue fatale. Le cheval du Britannique Harry Meade, Wild Lone, est malheureusement mort après le cross d'un arrêt cardiaque. 

En tête après le dressage, l’Allemande Sandra Auffarth a bouclé son cross en 11’12 et cédait sa place de leader à William Fox-Pitt- photo ci-dessous. Il est vrai que Opgun Louvo, selle français, né en Normandie, de l’Allemande semblait moins à l’aise, moins « easy » que le Chilli Morning de William Fox-Pitt. La légende britannique, déjà bien placé au dressage (2e), a renforcé donc sa position avec un cross d’anthologie. "Cela fait trois ans que je monte Chilli Morning et nous avons créé une vraie relation", expliquait le Britannique. Pourtant, tout sera extrêmement serré demain : quatre cavaliers sont à moins d’une faute du leader. Michael Jung est 3e, Jonelle Price, 4e, et Andrew Nicholson, 5e. Karin Donkers, 6e, garde aussi ses chances en individuel. La lutte s’annonce grandiose dans le stade d’Ornano demain.

William Fox-Pitt et Chilli Morning William Fox-Pitt et Chilli Morning

Les Néo-Zélandais, prétendants au titre par équipe, ne sont plus en lice

Beaucoup de bouleversements au niveau du classement par équipe, puisque les Néo-Zélandais, 2e après le dressage, sont hors course, deux cavaliers n’ayant pas bouclé le cross. 

Parmi les désillusions, il y eu celle de Mark Todd (phot ci-dessous), tombé sans gravité, dans le fameux gué n°30, l’obstacle le plus exigeant de ce tracé et celle de Tim Price, son compatriote, aussi arrêté à ce même obstacle.

Mark Todd Mark Todd

L'équipe de Suisse "out", mais les frères Vogg top

L’épreuve en équipe est aussi finie pour la Suisse, chutes sans gravité de Jasmin Gambirasio (Thats it) sur le n°3 et d’Eveline Bodenmüller (Jiva de la Brasserie, la jument de la famille Pellaux) sur le n°18, un impressionnant in-and-out. Les deux benjamins de cette équipe, Ben Vogg (22 ans) avec Noé des Vatys-photo tout en haut et Felix (24 ans) sur Onfire - photo en bas, ont brillamment réussi à aller au bout de leur premier 4*. Chapeau ! On les retrouvera demain à Caen, pour autant que l’inspection vétérinaire se passe bien. Ben est 41e, après avoir bouclé un cross sans pénalité aux obstacles. Felix est 56e, ayant essuyé un refus de Onfire. 

Les deux autres Suisses en individuel ont jeté l’éponge. Sébastien Poirier a abandonné au n°9 avec Tarango de Lully. Quant à Patrizia Attinger, elle a sagement pris la décision de ne pas starter, l’épreuve l’impressionnant trop. 

"C'était la première fois que je montais un cross avec un public aussi nombreux et tellement porteur, c'était extraordinaire", confiait ravi le meilleur Français Maxime Livio (28 ans), 8e au provisiore et 4e avec son équipe. Il est vrai que tout ce public a créé une ambiance fabuleuse et cette effervescence a fait de cette journée un championnat du monde réussi. 

Laurence de Pescara et Oriane Grandjean 

Felix Vogg Felix Vogg


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Championnats vaudois – saut
Avenches/IENA

Championnats de Suisse – dressage
Roggwil/BE

Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier