JEM 2014 : les 4 noms pour la finale tournante sont connus

L’affiche fait rêver : Patrice Delaveau et Orient Express, Beezie Madden et Cortes C, Rolf-Göran Bengtsson et Casall Ask et Jeroen Dubbeldam sur Zenith seront au départ de la tournante.

Le suspens a été intense en ce samedi 6 septembre au stade d’Ornano à Caen pour la finale individuelle de saut. 

Patrice Delaveau Patrice Delaveau

Rolf-Göran Bengtsson Rolf-Göran Bengtsson

Beezie Madden Beezie Madden

Jeroen Dubbeldam Jeroen Dubbeldam

29 couples se sont élancés sur le premier parcours de Frédéric Cottier, qui à première vue semblait aéré et pas trop technique. Or, l’importance de la compétition et le stress qu’elle engendre, tout comme la fatigue de certains chevaux (ils avaient déjà trois parcours dans les jambes), nous ont fait vivre un déroulement avec plein de rebondissements. Des leaders tels que Gerco Schröder (trois fautes), Pénélope Leprévost (une grosse chute sur la rivière heureusement visiblement sans gravité), Grégory Wathelet (une faute et une dérobade) ont d’emblée perdu toute chance de figurer dans le quatuor final.

Steve Guerdat, 25e au provisoire avant ce samedi, a fait une remonté à la 11e place après son magnifique sans-faute de la première manche. Pénalisé de 4pts en seconde manche, le couple champion olympique occupera ce rang au classement final. 61e après la première épreuve, 43e ensuite le jeudi, le Jurassien a réalisé l’une des remontées les plus impressionnantes. « Tout s’est presque passé comme nous le souhaitions aujourd’hui. Le premier tour a été super et j’ai commis une faute au second sur le N°4. Elle est pour moi et j’aurais pu l’éviter en montant mieux. Bon, de toute manière, ça n’aurait pas changé grand chose, car même sans cette faute, je ne serais pas rentré dans le Top 4. Le résultat du premier jour m'a vraiment coûté cher », confiait Steve Guerdat.

Steve Guerdat Steve Guerdat et Nino des Buissonnets terminent 11es.

En deuxième manche, seuls 23 des 30 cavaliers ont repris le départ sur un parcours plus court (10 obstacles, 12 efforts contre 12 obstacles et 15 efforts en première manche). Le suspens a été haletant jusqu’au dénouement final. Bertram Allen, 19 ans et vainqueur de la chasse avec Molly Malone, a bouclé ce dernier parcours sans faute et avec un total de 9pts. Il mettait ainsi déjà une première fois la pression sur ses poursuivants. Les sans-faute consécutifs de McLain Ward (Rothchild) et de Jeroen Dubbeldam (Zenith SFN) n’ont fait qu’accentuer l’électricité ambiante.

Daniel Deusser semblait en route vers la tournante, mais le vainqueur de la finale de la Coupe du monde fut piégé sur le vertical N°8 précédant le triple avec Cornet d’Amour. Avec 8.70, il voyait la tournante s'éloigner.

Patrice Delaveau, porté par un stade plein tout acquis à sa cause, parvint à tenir la pression et signa un sans-faute avec Orient Express qui a fait frémir les spectateurs. Beezie Madden, irréprochable depuis le début de la compétition, s’est permis une faute sur le premier tour, mais ne toucha pas une barre dans le second. Le stress, elle ne semble pas le connaître! Demain, elle aura l'avantage de savoir à quoi s'en tenir puisqu'elle était déjà de la finale tournante à Aix-la-Chapelle en 2006.

Dernier au départ, Rolf-Göran Bengtsson pouvait se permettre une faute avec Casall Ask et il utilisa son joker dès le N°4. La suite se passa sans encombre et il parvenait à se placer 3e, synonyme de finale. Il rejoignait ainsi Patrice Delaveau, Beezie Madden et Jeroen Dubbeldam. On notera que les finalistes ont su préserver au mieux leur monture pour atteindre leur objectif mondial cette saison.

Cette ultime épreuve, à l’issue de laquelle les médailles seront décernées, promet une finalissima à la hauteur de l’événement ! A suivre sur rtssport.ch dès 15h et sur RTS2 à 17h.

Oriane Grandjean et Michel Sorg

Je suis content que cette journée soit terminée, car tout le monde nous attendait. La pression était énorme, je devais être sans faute, c'était un grand soulagement en franchissant le dernier obstacle. 

PATRICE DELAVEAU

C'était une journée excitante. Cortes a très bien sauté et j'avais confiance en lui pour faire un sans-faute en seconde manche. Demain les quatre chevaux que nous allons monter sont très différents.

BEEZIE MADDEN

Je suis très fier d'être avec ces trois cavaliers dans la tournante. J'avais le droit à une faute et j'ai fait une vraie faute sur l'oxer 4. Je me réjouissais vraiment de passer la ligne d'arrivée après cela!

ROLF G. BENGTSSON

J'étais 12e avant cette dernière journée. Je devais absolument faire deux sans-faute et ensuite miser sur des erreurs de mes concurrents. Ce n'est pas très sympa, mais j'avoue que c'est quand même ce que j'ai fait. 

JEROEN DUBBELDAM


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Championnats romands élite et juniors – saut
Sion/VS

Coupe IENA des jeunes chevaux
Avenches/VD

Approbation des étalons, concours de juments et championnat des poulains
Haras national suisse à Avenches/VD

Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier