Martin Fuchs Chaplin©FEI Richard Julliart Martin Fuchs, ici lors de la finale de Leipzig avec Chaplin, reste 2e, lui qui fut aussi trois mois No 1 dans sa jeune carrière©FEI Richard Julliart

Julien Epaillard se rapproche un peu d’Henrik von Eckermann et de Martin Fuchs

Le Suédois reste solidement en tête, le Suisse est 2e, mais le Français se fait menaçant. Grâce à Oslo, Bryan Balsiger progresse de la 62e à la 46e place et Elian Baumann gagne plus de 100 rangs.

No 1 mondial depuis début août, juste avant son sacre aux Mondiaux, Henrik von Eckermann reste solidement en tête du classement mondial de saut publié ce mardi soir. Le Suédois compte encore 195 pts d’avance sur Martin Fuchs, 2e, et une marge de 309 pts sur Julien Epaillard, 3e, mais le Français se rapproche d'eux.

Ses deux victoires en Grands Prix à Lyon, doublées de deux autres succès, son triplé à St-Lô (4*) et le GP 4* de Grimaud n’auront pas suffi au Tricolore pour venir taquiner davantage le tandem Eckermann-Fuchs, devant depuis l’été. Martin Fuchs devait pourtant effacer ce week-end sa victoire de l’an passé à Lyon, mais il a obtenu suffisamment de classements pour maintenir son score ou presque. 

Le Néerlandais Harrie Smolders conserve également son 4e rang, l’Irlandais Conor Swail, victorieux samedi à Washington, son 5e et le champion olympique Ben Maher son 6e. Le Britannique pourra donc défendre « son » bien lors de la finale du Top 10, le vendredi 9 décembre à Genève. Vraie remontée de Simon Delestre, très compétitif et présent sur les trois étapes du Morocco Royal Tour et à Lyon, 7e (+5). Le Brésilien Marlon Modolo Zanotelli, 8e, le Suédois Peder Fredricson, 9e, le Français Kevin Staut et l’Américain McLain Ward, 10es ex æquo, complètent le Top 10. 

Daniel Deusser, 12e (+1), le Hollandais Maïkel van der Vleuten, 13e (-5), le Belge Jérôme Guéry, 14e (=), et le jeune Anglais Harry Charles, 15e (-4), sont juste derrière. 

Du côté suisse, derrière Martin Fuchs, on trouve Steve Guerdat, 28e (+1), Edouard Schmitz, 38e (-9), qui a moins sauté en octobre, après la finale de Barcelone, Bryan Balsiger, 46e (+16), qui bénéficie notamment de sa victoire dans le GP Coupe du monde d’Oslo et de plusieurs autres succès, Pius Schwizer, 71e (+2).

+108 pour Elian Baumann !

Puis on trouve Niklaus Schurtenberger, 133e (+63), bien placé en GP au Maroc (2e et 4e avec Quincassi), Beat Mändli, 141e (+1), Elian Baumann, 157e (+108) , excellent au Maroc (et quand on est derrière, on grimpe plus vite !), Barbara Schnieper, 193e (-4) et Niklaus Rutschi, 209e (+14) et 10Suisse.

Suivent trois Romands, Alain Jufer, 215e (-38), Romain Duguet, 282e (-19), et Edwin Smits, 307e (=), Elin Ott, 381e (+19) avec un seul cheval de GP, le jeune Thibaut Keller, 459e (+10), Aurelia Loser, 464e (+24), et Jane Richard, 473e (-48).

A. P.

 


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier