L’élite du saut et du dressage à Lyon, d’autres à Liège, Lexington ou ailleurs…

Daniel Deusser avait remporté le Grand Prix en 2016 avec le bien nommée Equita van't Zorgvielt Daniel Deusser avait remporté le Grand Prix à Lyon en 2016 avec le bien nommée Equita van't Zorgvielt

Les meilleurs cavaliers de saut européens sont en lice à Equita Lyon, 4e étape continentale de la Coupe du monde, avec Kevin Staut, Pénélope Leprévost, Marcus Ehning, Peder Fredricson, Scott Brash, Christian Ahlmann, etc. et parmi eux Steve Guerdat, avec Bianca et Hannah, si brillantes cette année, mais un peu malchanceuses (de petits 4 pts) ces dernières semaines, et Romain Duguet, avec Twentytwo des Biches.

Laetitia du Couëdic et Emilie Paillot participent au CSI - 25, Marie Etter-Pellegrin, Pierre Kolly, Bertrand Darier et Alicia Heiniger au CSI 2*.

En dressage, face à Isabell Werth, qui a gagné le Grand Prix ce jeudi matin avec un Emilio aérin et délié, Patric Kittel, 2e, Beatriz Ferrer-Salat, 3e, Dorothee Schneider, 4e, et cie, deux Suissesses, Marcela Krinke-Susmelj, 9e avec Molberg, et Anna-Mengia Aerne-Caliez, 10e avec Raffaeloi.

Equita, le salon du cheval de Lyon, a ouvert ses portes le 1er novembre et jusqu'au dimanche 5 novembre pour sa 23e édition, avec comme invité d’honneur le Cadre Noir de Saumur. 

Equita accueille également les NRHA European Derby Open Finals, finales du championnat d’Europe des chevaux de reining de quatre à sept ans. 

Pour son retour sur la grande piste de Lyon-Eurexpo, le Cadre Noir de Saumur présente un dialogue entre deux formes d’art complémentaires : l’équitation et la danse. Sous la direction de Virginie Barjonet, les danseurs de la compagnie Dynamo subliment les mythiques tableaux de Haute Ecole qui ont fait la réputation internationale du Cadre Noir de Saumur. A découvrir en seconde partie de soirée le vendredi et le samedi. 

La Coupe du monde Longines FEI verra en piste les meilleurs cavaliers le dimanche après-midi à Equita’Lyon. L’an dernier, Daniel Deusser avait remporté le Grand Prix avec la jument au nom prédestiné Equita van't Zorgvliet. Le second point d’orgue du concours aura lieu samedi soir avec les Equita Masters, remportés en 2016 par Grégory Whatelet tandis que la soirée du vendredi sera animée par un autre Grand Prix. La Coupe du monde de dressage se déroule jeudi et vendredi. 

Equita c’est également l’occasion de rencontrer les éleveurs, des exposants et des animations en continu sur les 11 carrières du salon. Infos sur www.equitalyon.com

D’autres rendez-vous…

De son côté, Beat Mändli, basé tout l’hiver aux USA et victorieux le week-end passé dans le GP Coupe du monde de Washington, tentera de faire aussi bien à Lexington avec Dasrie.

Clarissa Crotta participe elle au CSI-W 3* de Leszno (POL), qui compte pour la ligue d’Europe centrale.

Le CSI 3* de Liège attire du beau monde. Face à Grégory Wathelet, Jeroen Dubbbeldam, John Whitaker, son fils Robert et cie, et les Helvètes Janika Sprunger, Pius Schwizer, Werner Muff, Paul Estermann, Walter Gabathuler, Niklaus Rutschi, ainsi que la jeune Vaudoise Aurélie Rytz.

Martin Fuchs st au CSI 3* de Vejer de la Frontera, mais il est aussi annoncé au CSI 2* de Boll (ALL), non loin de la frontière, chez Adrian Schmid, avec Walter Gabathuler, Edwin Smits et cie. 26 Suisses (!), dont Daniel Etter et Anthony Bourquard, participent au CSI 2* de Gorla Minore (ITA), presqu'autant au CSI 2* d'Oliva (ESP), d'autres au 2* de Mijas (ESP).  Christina Liebherr est au CSI 2* de Lier (BEL) pour préparer le 4* de Münich, Kaya Lüthi au CSI 2* de Oldenbourg (ALL).

Alban Poudret


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier