JLCM18_PisteGP_(C)Clément Grandjean La piste de Crans Montana accueille un CSI 4* ce week-end. ©Clément Grandjean

La fête s’annonce belle au Jumping de Crans-Montana

Après le pari réussi de passer en 4* en 2018, devenant ainsi le concours de montagne le plus prestigieux d’Europe, la quatrième édition du Jumping Longines Crans-Montana promet une nouvelle fois une fête riche en grand sport au cœur du Haut-Plateau.

Parmi les nombreux cavaliers à vouloir glaner la victoire lors du traditionnel Grand Prix Longines dimanche 14 juillet à 14h, il faudra notamment compter sur l’Américaine Kristen Vanderveen, meilleure athlète à faire le déplacement. La cavalière de 30 ans, qui gère ses écuries à Wellington en Floride depuis ses 18 ans, aura à cœur de démontrer tout son talent pour sa première apparition sur le site de Cry d’Er. Le Britannique Robert Whitaker, fils du renommé John et ainsi neveu de l’autre champion Michael Whitaker, sera également un sérieux candidat pour les places d’honneur tout au long des quatre jours de compétition. A noter également les présences de l’Irlandais Billy Twomey, vainqueur du Top Ten mondial 2011, de l’Allemand Hans-Dieter Dreher, lauréat des Grands Prix de ce même Jumping de Crans-Montana en 2012 et 2013, ainsi que du Français Nicolas Deseuzes, dauphin du Belge Wouter Devos dans le Grand Prix 2018 et ami fidèle de la manifestation du Haut-Plateau.

La Suisse bien représentée

Du côté des cavaliers helvétiques, pas moins de huit membres du cadre élite font le déplacement en Valais. Parmi eux, Romain Duguet et Alain Jufer, eux aussi fidèles à la manifestation, Edwin Smits, ambassadeur du Jumping de Crans-Montana, ou encore le «vétéran» Walter Gabathuler, sextuple médaillé par équipe aux Championnats d’Europe ! Le cavalier de 65 ans, aîné de cette équipe suisse à Crans-Montana, ne fera pas de cadeau à la plus jeune génération, dont fait notamment partie Anthony Bourquard, le protégé du champion olympique Steve Guerdat. Les Valaisans seront également à l’honneur, puisque l’ambassadrice de la station Aurelia Loser sera bien évidemment en lice, ainsi que la jeune Jessica Dolt et les habitués Laurent Fasel et Jessy Putallaz.

Les nouveautés

Après le passage au niveau 4* réussi l’an dernier, 2019 est l’année de la stabilité. Le succès du Jumping Longines Crans-Montana se confirme à chaque édition davantage, et il est important de s’appuyer sur les ingrédients qui en ont fait un succès, devenant le plus important concours de montagne en Europe. Cet honneur a attiré de nombreux cavaliers internationaux, et le Jumping de Crans-Montana a ainsi accueilli pas moins de 20 nations, ainsi que 68% de cavaliers étrangers en 2018, contre seulement 32% en 2017. Pour François Besençon, Président, et Daniel Perroud, Directeur, il est toutefois très important de toujours faire évoluer le concours, et améliorer ainsi tout ce qui peut l’être. C’est pourquoi, pour cette quatrième édition, le paddock d’entraînement a été agrandi, et le nombre de cavaliers amateurs pouvant participerau CSI Amateurs a été augmenté à 60 places. Grâce au soutien du nouveau partenaire principal Six Senses Crans-Montana, une compétition de golf est également organisée le vendredi 12 juillet. «Une manière de lier les deux grandes traditions estivales de notre destination: le golf et l’équitation», expliquent les deux organisateurs. Communiqué de presse. 


Ce week-end

À l'étranger

En Suisse

Dans la même catégorie

Nos partenaires

N'attendez plus!

Abonnez-vous!

Suivez le #CavalierRomand

Le magazine a bien été ajouté à votre panier !

Continuer sur le site Voir le panier